25th Sep2011

Critique Casual : Trackmania² Canyon

by Alphajet

Il y a des jeux comme ça qui marquent une période particulière de votre vie. Pour ma part, Trackmania Nations a clairement laissé son empreinte sur la fin de mes études supérieures. Il faut dire que cet épisode était gratuit avec un multijoueurs complet qui m’offrait ainsi qu’à mes collègues de fac un excellent défouloir entre deux sessions de travail (ou bien c’était l’inverse??) grâce à son mémorable mode Hotseat où tour à tour on essayait de battre nos meilleurs temps avec un stock de mauvaise foi et de tentatives de déconcentration.

Le même en mieux

L'adhérence est toujours différente en fonction de la surface, limite savonette sur la terre!

J’attendais donc Trackmania² avec une certaine impatience, lui qui était annoncé comme la « vraie » suite de la série. Ce qui était plaisant avec les premiers épisodes, c’est qu’il était facile de lancer une partie pour une quinzaine de minutes et faire quelques courses rapides histoire de claquer un temps. Est ce que Canyon réussit à procurer le même sentiment d’accessibilité? Laissez tomber le suspense, la réponse est oui. Tout ce qui faisait le sel du jeu se retrouve ici : la sensation de vitesse omniprésente, les passages millimétrés, les sauts, les loopings et la transpiration qui colle aux doigts. Y compris l’éditeur de niveau, encore plus complet, mais j’avoue que ce n’est pas trop un aspect du jeu qui m’intéresse. Par ailleurs, le jeu est plus beau mais reste toujours aussi fluide, même si je n’ai pas encore eu le temps de le tester sur mon Netbook du pauvre.

Comme d'hab, pas de collisions entre véhicules, mais un ghost qui met la pression!

Alors quoi de neuf à noter ici? D’abord, comme pour Nations, il n’y a qu’une voiture et qu’un seul environnement : je pense que vous avez tous pu deviner qu’il s’agit de Canyon. C’est une sorte de mix entre « Desert » de Trackmania pour les décors et « Island » pour le véhicule. Là où Nadeo a poussé le bouchon un peu plus loin, c’est en ajoutant la notion de Drift que je trouve plutôt fun et indispensable pour certains passages. Les dégâts visuels sur la voiture sont maintenant reproduits mais ça n’a aucun effet sur la conduite et d’ailleurs, pour chasser le chrono il vaut mieux éviter les murs… J’ai remarqué aussi que contrairement à ses prédécesseurs, il n’est plus possible de freiner en l’air pour stabiliser l’assiette de la bagnole, autrefois indispensable dans la maitrise des sauts. Pour finir, le jeu offre désormais la possibilité de faire un temps « officiel » qui sera immédiatement comparé à tous les autres joueurs en sur Internet. Mais pour corser la chose, on ne peut faire une course officielle que toutes les 5 minutes! Et ça c’est une excellente idée pour récompenser le sang froid exceptionnel qu’il faut pour ne pas rater un seul virage.

Alors forcément, il faut une certaine maitrise et je me suis déjà pas mal arraché les cheveux après avoir réalisé un super temps en entraînement et une grosse merde en officiel. A noter quand même que les modes de jeu Stunt ou Puzzle ont disparu et que seul le Time Trial subsiste (pour l’instant?). Pour ceux qui se sentent encore plus l’âme de compétiteurs, le jeu en ligne, élément phare grâce à une communauté mondiale très présente, est très accessible. Comme à l’époque, c’est toujours aussi facile de trouver des serveurs avec un bon ping, et même pour moi qui n’ait plus trop l’occasion de faire du multi online, c’est hyper faisable avec TM², les parties durant une dizaine de minutes en général.

Le pavé casual

20 mn
Durée de session: Même en 10 minutes on est capable de s’amuser. TM² est très structuré avec des courses qui durent en moyenne entre 20 secondes et 3 minutes. Pour ceux qui aiment les jeux de Time Trial, c’est LE jeu casual hardcore idéal
Long Intervalle de session: Je n’avais pas touché Trackmania depuis au moins un an et j’ai repris mes marques en quelques minutes seulement. C’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas et c’est hyper facile de s’adapter au nouveau feeling de la voiture, peut être encore plus qu’avant
Modéré Degré d’investissement: 5 touches à maitriser : le gameplay est instinctif. Pourtant, il faut un certain nombre d’heures pour le maitriser, et le problème c’est que comme pour Angry Birds, le jeu est addictif et incite toujours à relancer la course pour gratter 1 centième de seconde. A vous de vous gérer 🙂
10h – illimité
Durée de vie: comptez une dizaine d’heures au moins si vous voulez finir le mode solo en médaille d’or. Mais ensuite vous aurez accès à une infinité de circuits produits par la communauté si bien qu’on peut en découvrir tous les jours
20€ Tranche de prix: TM² a la bonne idée d’être vendu pour un prix modique, alors foncez! A voir à quel prix seront ensuite vendues les extensions (probablement un prix similaire)
Excellent Verdict: avec son gameplay hyper accessible mais technique et addictif, Trackmania² Canyon a tout pour plaire à un casual hardcore gamer. Pour peu que vous aimiez les jeux de caisse et le principe de battre des records, vous ne regretterez certainement pas l’expérience. Mettre un doigt dans l’engrenage, c’est à coup sûr passer quelques heures à chasser le temps