21st Jan2012

L’impossible convergence entre consoles portables et plateformes mobiles

by Alphajet

Sans prétention, mais très prenant, Torment peut aussi en témoigner!

J’ai été assez pris cette semaine, et je n’ai guère trouvé le temps de jouer ou écrire un billet. Du coup ça m’a inspiré une petite réflexion sur ce qui revient régulièrement à l’affiche ces derniers mois : l’extinction des consoles portables au profit des smartphones et tablettes. C’est vrai que pour nous qui avons souvent peu de temps pour jouer, on finit régulièrement par tripoter son smartphone un peu partout. On exploite les petits temps morts et autres salles d’attentes avec des petits jeux qu’on peut lancer et arrêter 2 minutes plus tard.

Est ce que ça signifie pour autant que les 3DS et PS Vita seront les dernières représentantes de leur espèce? Moi je n’y crois pas, principalement pour une raison précise, c’est le confort de jeu. Autant ça ne me dérange pas d’avoir à tapoter un écran tactile pour jouer quelques minutes, autant je ne m’imagine pas remplacer ma 3DS pour jouer à Street Fighter IV.

C’est l’exemple assez flagrant du remake de GTA III qui m’a conforté dans mon idée. Techniquement, les plateformes mobiles ont atteint une belle maturité au niveau de leur puissance. D’ailleurs, elles évoluent beaucoup plus vite que les consoles portables. Donc GTA III tourne parfaitement sur iPad par exemple, mais la grande majorité des critiques ont souligné la médiocrité du gameplay 100% tactile. Pour l’instant, je ne suis pas du tout convaincu par de nombreux genres de jeux comme les FPS ou même les vrais plateformers.

En contrepartie, je me suis scandaleusement amusé avec Game Dev Story. Ce petit jeu de gestion de studio de développement de jeu vidéo est tout simplement addictif. Et puis le thème est étonnamment peu exploité! Du coup je pense que consoles et tablettes pourraient être bien plus complémentaires qu’aujourd’hui. Contrairement à ce que certains analystes suggèrent, je pense que la puissance ne sera pas l’élément déterminant dans cette compétition.

Mario, Zelda ou Uncharted sur iPad, aucun intérêt à mon goût. Par contre, les tablettes pourraient marquer le retour en force du jeu de gestion comme Theme Park, de la stratégie ou tactique au tour par tour avec des sagas comme Age of Empires (la version DS), UFO, Sydicate. Dans ce dernier cas, les Tower Defense ont déjà fait une incursion remarquée avec Plants VS Zombies. Le Point’n Click me semble aussi tellement évident à développer sur tablette que je ne comprends même pas pourquoi ça n’a pas encore été tenté (à ma connaissance). Probablement parce que ces styles de jeu ne sont pas les blockbusters de ces dernières années, et également car ils s’éloignent du schéma classique des Angry Birds et puzzle games dont on assimile le gameplay en 12 secondes.

Pour le coup, j’espère que l’avenir me donnera raison! Je serais vraiment pas contre un retour de vieilles gloires remaniées au goût du jour sur smartphone ou tablette.

24th Juin2011

Tablettes : hardcore ou casual gaming?

by Alphajet

Le flipper est un concept viable sur iPad (même sans accessoires...)

Depuis quelques mois, les éditeurs de jeux vidéo s’insurgent contre la montée en puissance des tablettes. Bon, personnellement, je n’ai pas (encore) d’affection particulière pour les tablettes, ceci dit elles se démocratisent de plus en plus… tout simplement parce qu’elles se vendent bien, leur polyvalence aidant un peu, le marketing énormément. Apple très largement en tête, les tablettes Android essaient de grignoter un marché en plein croissance et qui inclut également « l’app-model » : des applications peu chères voire gratuites qui se consomment comme du snack-software.

Alors évidemment, des succès comme Doodle Jump ou Angry Birds (d’abord sur smartphone, puis portés sur tablette) font beaucoup de jaloux. Évidemment certains éditeurs de jeux vidéo « classiques » ont cru pouvoir prendre leur part du gâteau… Et aujourd’hui ils se plaignent que le prix des jeux sur plateforme mobile en général est trop faible, et que ce modèle n’est pas viable. Pas viable… pour eux! Bien que je comprenne la logique financière, je suis consterné de les voir tenter d’imposer un modèle à la place d’un autre quand l’intérêt n’est pas le même. Je m’explique : si vous achetez une belle BMW, vous savez que vous partirez en week end avec et que ses sièges en cuir sont chauds et confortables. Bon, par contre, vous vous prenez aussi un scooter 125 pour vos trajets dodo/boulot histoire de pas passer la vie des rats dans les embouteillages. Mais en contrepartie, vous ne vous plaignez pas de prendre l’eau sur le scoot’, ça fait partie du jeu !

Essayer d’imposer des jeux très typés « gamer » entre 20€ et 40€ sur tablette, c’est un peu exiger le mouton à 5 pattes, pour lequel je doute qu’il y ait une réelle demande. Dans la masse des gens qui jouent sur tablette, et a fortiori sur smartphone, on sait pertinemment que la plupart le font dans le métro, dans la salle d’attente du médecin : pour tuer 10 minutes quoi ! Une utilisation radicalement différente d’une session de jeu dans votre canapé devant votre TV 42″. D’une part, on cherche le plaisir immédiat, un gameplay direct avec des contrôles simples qui permette d’accrocher immédiatement . D’autre part, on va plus rechercher un plaisir type cinéma : dans un créneau d’une à 3 heures, l’intérêt est de plonger dans un univers, et d’y trouver des mécanismes plus aboutis.

Un jeu comme Plants vs Zombies par exemple s’adapte parfaitement au format tablette. C’est un tower defense, donc avec une mécanique simple qui tire très bien parti de l’écran tactile, et sa taille lui donne un excellent confort. Pour finir, les parties sont courtes et demandent plus de réflexe qu’une grosse concentration. Vendre ce jeu à 30€ sur iPad a autant de sens qu’essayer de faire une adaptation d’Assassin’s Creed sur tablette, car à l’inverse le jeu d’Ubisoft y serait impraticable en l’état. Pour moi les joueurs n’ont vraiment pas les mêmes motivations lorsqu’ils jouent sur une plateforme ou une autre. De même qu’il serait totalement disproportionné de parler de remplacement des consoles portables par des tablettes. Donc pour revenir au problème initiale, messieurs Nintendo, Sony, Microsoft, EA, Activision, etc, continuez VOTRE travail et laissez les tablettes à PopCap, Zynga et autres spécialistes de ces développements. Ou alors, repensez la façon de concevoir ces jeux!

Facebook a ouvert une brèche entre ces deux mondes avec des tentatives comme Civilization Network par exemple. C’est une des voies envisageables pour des développeurs. Mais à mon avis, faire du God of War sur tablette est juste inutile.