05th Oct2011

Team ne reBondira pas

by Alphajet

Un tsunami qui n'aura laissé ni les développeurs, ni le studio indemne...

Sous ce jeu de mots pathétique se cache l’annonce de la mort programmée du studio australien Team Bondi. Oui celui là même qui a accouché en Mai de L.A. Noire après plus de de 5 ans de développement. Pourtant, le jeu a été autant un succès critique que commercial( plus de 3,5M de ventes si je ne raconte pas n’importe quoi). Du coup j’ai été un peu choqué et surpris de voir cette nouvelle surgir, alors pourquoi une fermeture alors que se profile la sortie de la version PC?

Il semble déjà qu’un développement aussi long ait probablement épuisé les ressources du studio, mais l’argument financier ne suffit pas à expliquer cet échec. En fait, il semble que les (très) mauvaises relations entre Rockstar – l’éditeur – et Bruce McNamara, créateur de Team Bondi, tout comme les plaintes des salariés de l’entreprise en regard de leurs conditions de travail ait beaucoup pesé dans la balance. C’est un peu dommage qu’un jeu qui explore de nouvelles manières de jouer se retrouve dans la tourmente à cause de considérations extérieures. Même si je n’ai pas encore mis les mains dessus, L.A. Noire pourrait être un jeu qui reste une référence du jeu d’enquêtes. Mais au delà de ça, la faillite d’un studio de jeu vidéo, c’est aussi la chute d’un écosystème. Qu’adviendra-t-il de la sortie de la version PC ? Sortira, sortira pas? Je pense aussi à tous ceux qui ont investi 10€ dans le Rockstar Pass pour bénéficier de 50% de réduction sur les futurs DLC… qui n’existeront probablement pas.

Mais comme quoi, le Jeu Vidéo, comme tant d’autres domaines est désormais largement soumis aux contraintes et dérives du commerce de masse. L’équilibre entre ambiance de travail saine et détendue, et la rentabilité est probablement quasi impossible à trouver. En tout cas plus chez Team Bondi. Bon courage à toute l’équipe pour retrouver un nouveau taf.

23rd Mai2011

Alphajet@NYC

by Alphajet

Allez juste un petit mot depuis Time Square où trônait la plus grande affiche de jeu vidéo que j’ai jamais vu (bon je ne suis jamais allé à l’E3), pour le lancement de L.A. Noire.