09th Déc2011

Battlefield 3 : back to Ruskfofland

by Alphajet

Je pense que le jeu n'atteindra ce prix là que dans plus d'un an

Depuis maintenant quelques années, les sites vendant des clés CD à un prix toute concurrence ont émergé sur le web. D’abord très marginaux, ces derniers temps ils ont tendance à se multiplier et être plus connus. De mon côté, j’avais acheté début 2010 Battlefield Bad Company 2 sur G2Play.net, à une époque où Origin n’existait pas, et où la plateforme s’appelait encore EA Download Manager. Conseillé par un ami, j’achète donc le jeu sur ce site qui était encore très basique, effectue mon paiement… et j’attends. Alors que mon ami a lui bien reçu sa clé, j’ai du contacter le support du site qui m’a indiqué qu’il y avait des problèmes d’envoi sur les adresses Free… Et heureusement, la situation a été résolue dans la journée et je reçois une pauvre photo floue de clé CD. Très honnêtement, sur le coup j’ai cru m’être fait arnaquer quand j’ai vu arriver le mail. Mais pourtant je n’ai eu aucun problème et il a même été transféré sur mon compte Origin !

Un article étant paru dans Canard PC il y a quelques semaines, j’ai eu envie de retenter l’expérience et voir si c’était vraiment un achat risqué. Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, je vous renvoie à l’article très explicite Jurigeek qui évoquait sa légalité il y a 2 ans. J’ai donc cherché à trouver à la fois un jeu très demandé – Battlefield 3 levez vous! – et à la fois à un prix très faible. Mon choix s’est donc porté vers CDKeyHouse qui proposait BF3 pour 22,99$ ce qui après conversion m’est revenu à 17,70€. Evidemment, vous vous doutez bien qu’à ce prix là, il y a une contrepartie!

En l’occurrence dans ce cas, le jeu s’ajoute à Origin mais il est intégralement en version russe. Non pas sous-titrée 🙂 mais comme beaucoup d’acheteurs potentiels ne sont pas forcément russophones, le site propose de télécharger des fichiers de langue pour jouer en anglais, français, allemand, espagnol… Le vrai point positif? Le paiement par Visa s’est déroulé sans accroc, sécurisé par Paypal. Quelques instants plus tard, je recevais un mail m’invitant à confirmer ma commande par un sms sur mon portable, ce que j’ai fait. Et j’ai immédiatement reçu un mail avec ma clé CD et une photo confirmant que la clé est issue d’une vraie boite. Pour le coup, c’est rassurant.

J’ai pu activer mon jeu sur Origin sans problème, puis – 15Go plus tard – j’ai suivi la procédure indiquée sur le site impliquant de télécharger les 800Mo du pack langage en anglais (indispensable) puis les 600 de celui en français, et enfin de modifier des clés dans la base de registre Windows. Et là – roulement de tambour – je lance BF3… Le Battlelog s’initialise sur mon profil, je lance le mode solo et l’écran de chargement apparait. Hmmm, c’est long… il ne se passe plus rien. Je finis par tuer l’application, et je comprends qu’Origin ayant certainement téléchargé la dernière version du jeu, il me faut les mises à jour des fichiers langues correspondants. Et effectivement, après un dernier téléchargement de 3Mo, le jeu se lance à la perfection, en anglais ou en français selon les préférences.

Alors que penser au final de ces sites à la limite de la légalité ? Tout d’abord qu’au moins, le paiement est sécurisé, et pas un sombre Western Union à envoyer à Singapour. Par contre, il faut savoir plusieurs choses. Tout d’abord les jeux subissent la valse des prix : par exemple la version russe de Modern Warfare 3 peut osciller entre 20 et 30€ en fonction des jours. Parfois même les jeux deviennent indisponibles pour une durée indéterminée. Ensuite, pour reprendre l’exemple de MW3, les manipulations à faire pour activer le jeu ne sont pas à la portée de tout le monde (il faut installer un VPN russe pour tromper Steam…), et contraignantes. En effet, le site continue de mettre à jour les fichiers langues à chaque update de Battlefield 3, mais qu’en sera-t-il dans quelques mois? De plus, les jeux existent souvent en plusieurs versions, dont les plus faciles à installer (version européenne standard sans problème d’activation) se retrouvent à des tarifs très proches de ceux officiels, rendant l’achat peu intéressant. Pour finir, il subsiste toujours un doute que certaines clés CD se retrouvent en vente officielle sur le marché russe et pourraient du coup les rendre invalides…

Reste que -65% pour un jeu neuf peu après sa sortie, le jeu peut en valoir la chandelle surtout vue la courte durée de vie des jeux en question 🙂. Mais si vous n’êtes pas pressés, autant attendre un prix light quelques mois plus tard.