09th Nov2012

Mort7

by Alphajet

Réaction à chaud ce soir après l’annonce du placement en liquidation judiciaire du groupe Mer7, société éditrice de nombreux magazines de jeu vidéo et d’informatique en général, qui comprennent papy Joystick, Jeuxvideo Magazine, ou encore Consoles+, sans parler de feu Joypad. A ce jour, il est difficile de savoir si tous ces titres retrouveront une maison d’édition, ou bien s’ils disparaitront tout simplement des kiosques à journaux à tout jamais.

Alors, j’ai déjà vu des gens réagir en écrivant « de toute façon, qui les lisait encore?« . Moi entre autres, mais certes la question mérite d’être posée. S’ils en sont là aujourd’hui, c’est en partie car dans un marché de technophiles avertis, le papier apparait parfois comme désuet, hors du temps face à une armada de sites et de blogs qui « flashnewsent » plus vite que leur ombre. Clairement, l’émergence des actualités en ligne a porté un gros coup aux magazines, quand ils accusent un mois voire parfois deux de retard pour tester un jeu vidéo. C’est forcément rédhibitoire pour beaucoup qui n’iront pas payer 3 à 7€ un magazine pour avoir un article pas si éloigné de ce qu’ils ont déjà lu sur internet.

Dans ma série d’articles de cet été, j’ai également soulevé les grosses difficultés qu’avaient certains magazines à se renouveler, à réécrire une nouvelle histoire pour survivre. Mais c’est un peu la débâcle françaises de 1940: trop peu de nouveautés sont arrivées trop tard… C’était pourtant à mon avis un des rares moyens de survivre puisque tenter de concurrencer la presse internet sur les mêmes contenus était perdu d’avance.

Mais à tous ceux qui restent de marbre face à cette annonce, j’aimerais leur rappeler que les Joy’ et consorts font partie à tout jamais de l’Histoire du jeu vidéo. Si ce média en est là où il est en France, c’est pour une petite partie grâce à ces passionnés qui pendant des années ont su décortiquer des centaines de titres, des sombres étrons aux merveilles qui ont jalonné notre enfance/adolescence/et plus si affinités. Il est aussi important de rappeler que bon nombre des testeurs, journalistes ou ménestrels qui officient aujourd’hui sur les sites les plus connus ont fait leurs armes dans ces rédactions de magazines pendant longtemps. Et que sans ces bandes de joyeux drilles au ton souvent décalé voire loufoque, et ben il n’y aurait peut être pas sur internet ce regard côté plaisir et fun qui prime avant tout, et tous ces blogs qui ont poussé comme des champignons. C’est un peu leur flamme qui s’est transmise chez tous ces gens et qui s’éteint aujourd’hui.

Certainement que je ne serais pas là à vous écrire si dans les années 90, je n’épluchais pas chaque page de mes magazines en me disant que … »Bordel, ils font un des plus beaux métiers du monde quand même! ». Malheureusement peut être pas suffisamment rémunérateur et gratifiant pour qu’il survive à 2012.

24th Mai2012

Le retour en grâce du PC?

by Alphajet

Certes plus encombrant qu'une Wii... mais sinon achetez un portable ! 🙂

Histoire de parler un peu d’autre chose que Diablo III, parlons du … PC! Depuis quelques semaines, voire quelques mois, on entend souvent par ci par là que le PC est à nouveau une des plateformes de jeu préférées des développeurs, l’Himalaya de la technologie qui relègue les consoles au second plan. Alors c’est sûr que le carton que fait Diablo III en ce moment (et merde j’ai pas pu m’en empêcher) aide à transformer le moche souvenir de la tour beige en magnifique autel doré pour les gros éditeurs en quête de toujours plus de ventes.

Je crois en avoir déjà parlé un jour, mais tout est affaire de cycles. Les consoles sont conçues pour durer plusieurs années avec leur patrimoine génétique. C’est d’ailleurs pour ça qu’une console mal née devient très rapidement un petit mouton noir très moche qui finit par mourir dans l’indifférence générale. Comme par exemple la Lynx d’Atari ou la Pippin d’Apple! Et dans une moindre mesure, celles qui ont des lacunes techniques face à leurs concurrentes finissent par voir leur catalogue de jeux fondre comme un pain de beurre en plein Sahara.  C’est ce qui a fini par arriver à la Dreamcast ou la N64. Bref, aujourd’hui une console est censée être au top de sa forme pendant 5 à 7 ans, pour mourir quelques années plus tard.

A l’inverse, les PC sont eux plus flexibles, et il assez simple de remplacer une carte graphique, changer de processeur ou rajouter de la RAM. D’autre part, les constructeurs s’acharnent dans une compétition technologique qui les pousse à sortir une nouvelle génération de matériel tous les 12 à 18 mois. Alors oui, le PC est effectivement aujourd’hui la monture idéale pour fendre l’oeil de tous les fans de beaux graphismes. Oui, mais… Mais il ne faut pas oublier qu’à l’inverse, le PC s’est aussi beaucoup nourri des licences nées sur console. Aurait-il eu droit à un Red Dead Redemption sans la PS3 ou un Gears of War sans la Xbox360? Alors bien sur le papa de GoW et d’Unreal a bien craché dans la soupe PC à l’époque de Gears of War 2 en annonçant que c’était une plateforme en décrépitude. Et aujourd’hui, Cliff Blezinsky a bien retourné sa veste, mais jusqu’à quand? Et bien jusqu’à la sortie des PS4 et Xbox720 qui réamorceront un nouveau cycle de domination des consoles.

Alors, qu’on ne se méprenne pas, j’adore jouer sur PC donc ça me réjouit forcément. Je suis ravi de voir qu’il retrouve la faveur des éditeurs et développeurs, également depuis l’impulsion des jeux « indies », mais je sais que ça n’est qu’une période et que d’ici 2 ans, les consoles « After-Next-Gen » seront à nouveau l’objet de tous les regards. Et puis il ne faut pas oublier que la puissance ne fait pas tout, et qu’il y a bien d’autres critères qui sont déterminants pour faire un bon jeu.

Reste que si le PC reste un peu le « laboratoire » des développeurs, car plus ouvert, plus simple pour développer grâce aux outils de Microsoft (DirectX) pour les années qui viennent, j’espère que ça lui assurera de pas retomber dans le gouffre qui était le sien vers 2006 – 2007 quand les vautours-analystes prédisaient la mort du jeu sur PC.

 

16th Avr2011

La (nouvelle) guerre des consoles aura bien lieu

by Alphajet

Fight !!!

Aahhh, Ken Kutaragi… Que de bons souvenirs de l’ex directeur de Sony Entertainment! Responsable des plus célèbres citations à propos de la Playstation 3 du genre qu’elle a une puissance supérieure à des supercalculateurs, ou que son prix de lancement de 599$ était presque trop peu compte tenu du bijou en question. Bref, il a donné une âme à l’arrogance de Sony qui perdure encore aujourd’hui au travers de Jack Tretton, le boss de Sony Computer Entertainment US. Le monsieur nous dit en substance que rien n’égale à ce jour la PS3, que la Wii est complètement obsolète, Kinect inutile, et qu’aucune personne agée de plus de 20 ans n’aurait pas honte de sortir une Nintendo DS dans un avion…

En gros, le gars cherche surtout à confirmer que la PS4 ne sortira pas tout de suite. Alors du coup on entend à gauche et à droite que son cycle de vie serait de 10 ans soit vers 2016. Mouais, rappelons nous que la PS2 est toujours produite, donc son existence n’est pas terminée 10 ans après. Or la PS3 n’est sortie que 6 ans après la PS2… Mais cela dit, je suis assez d’accord pour déclarer que la PS3 doit être rentabilisée plus longtemps, compte tenu de l’investissement initial. A côté de ça, on entend pas mal de rumeurs à propos d’une potentielle Xbox 720, puisque Microsoft recrute a priori du monde pour la développer. Dans le même temps, Sony et Microsoft ont tendance à cracher abondamment sur Nintendo et l’insolent succès de sa Wii en déclarant à tout va qu’elle est morte et presque enterrée.

Mais voilà que tout à coup (suspense insoutenable), on entend un peu par tout que Nintendo, assez silencieux jusque là, annoncerait une nouvelle console pour l’E3, soit dans quelques semaines seulement. Impossible d’en dire grand chose pour l’instant, mais l’information qui m’a intéressé est celle qui prévoit une date de sortie courant 2012! Hey mais ça serait pas l’année prochaine ça ? Quelque part, ça ne me semble pas impossible dans la mesure ou Nintendo a énormément capitalisé sur sa Wii en rentabilisant du matériel déjà éprouvé sur la Gamecube. Big N ne miserait-il pas encore une fois sur une console moins révolutionnaire, mais avec un cycle de vie plus court que ses petites copines? C’est peut être sur ça que je parierais : la grande gueule de Sony cache peut être une sortie plus tardive que la prochaine Xbox, et surtout que la nouvelle Nintendo. Contrairement à la génération précédente, on risque de faire face à une sortie décalée des 3 principales consoles de salon, 2012, 2013, 2015 ? Qui vivra verra… en attendant qu’Apple vienne bousculer la hiérarchie?

12th Avr2011

Le point d’équilibre

by Alphajet

Il y a un phénomène récurrent depuis une dizaine d’années que j’appelle le point d’équilibre. De façon générale, ce terme décrit un système dans lesquelles toutes les forces sont équilibrées. D’autre part, on oppose assez souvent jeu vidéo PC et jeu vidéo Console. Dans les années 80-90, c’était assez différent car les deux plateformes proposaient des genres de jeux assez différents (plateforme, action, baston sur console, point&click, simulations, FPS sur PC). Ok je suis schématique, mais en gros c’est ça.

Mais depuis les années 2000, les consoles égalent voire dépassent cycliquement la puissance brutasse des PCs et focalisent alors toute l’attention des développeurs. Et puis peu à peu, le PC reprend ses droits grâce au renouvellement constant des cartes graphiques et des processeurs de combat. Et puis à un moment, on finit par arriver à cette sorte d’équilibre au moment où l’attention semble assez également partagée entre la génération de consoles en cours et les PC. Je crois que depuis la fin d’année, on est arrivé à ce fameux point de l’ère « Next-Gen ».

En fait, d’après moi il arrive quand les consoles arrivent à peu près à la moitié de leur carrière. Elles cherchent alors un second souffle, et on a alors un phénomène de partage des jeux, et notamment des grosses licences (enfin pas toutes, faut pas déconner!). Du coup, les Call of Duty s’invitent plus facilement sur XBox 360, PS3 et même Wii, tandis que Street Fighter 4 squatte volontiers nos disques durs. J’aime bien ce point d’équilibre, c’est un peu  le calme avant la tempête, tout le monde est content, et je crois que c’est profitable à l’industrie dans son ensemble. Les technologies sont maitrisées, rodées, et les portages sont plus faciles, et plus rentables! Busine$$ is business 😀

Malheureusement, vous savez c’est un peu comme le lit dans couple : y’en a toujours un qui finit par tirer la couette à lui 😉 Du coup cet équilibre finira à mon avis forcément par tomber quand les PCs reprendront assez largement le dessus côté puissance et segmenteront peut être à nouveau les différents types de jeu. Et puis PS4, Xbox 720 et Wii 2 sortiront… et l’avenir est un éternel recommencement!