18th Déc2011

Battlefield 3 dans la guerre marketing

by Alphajet

Dommage de ne pas pouvoir comparer ces stats à celles de MW3

Mais pourquoi tant d’articles sur Battlefield 3 ?? 🙂 En fait, ça n’est pas tant le jeu lui même dont je vais parler ici, mais plutôt la façon dont il a fait parler de lui ! Google, notre ami à tous (c’est en tout cas ce qu’il souhaite pour s’immiscer discrètement partout dans nos vies), a récemment publié un top 10 des plus fortes progressions des recherches sur son moteur de recherche. Si évidemment, on retrouve notre autre copain Steve Jobs et ses iPad 2 et hypothétique iPhone 5 bien placés (6e, 9e et 10e places), j’ai été plus surpris par la 5e place prise par Battlefield 3. Quand on compare ses chiffres de vente face à Modern Warfare 3, tout le monde sait maintenant que le poulain d’Activision-Blizzard a encore une fois explosé tous les records. Pourtant, le rapport de Google m’a inspiré quelques réflexions.

1 – La première, basique, est simplement le constat que MW3 n’apparait même pas dans les plus fortes progressions. Deux raisons possibles à ça : soit il était déjà extrêmement « googlé » et l’augmentation est plus faible, soit BF3 a vraiment mieux créé le buzz par rapport à son concurrent. Et je suis plutôt partisan de la 2e réponse. D’abord parce qu’EA a fait monter la pression pendant de nombreux mois avec des vidéos très séduisantes et savamment distillées. Ensuite peut être parce que les joueurs s’attendaient déjà à ce que Modern Warfare 3 proposerait, et que le nouveau Battlefield, soufflait un vent de nouveauté sur le monde du FPS (bon c’était plutôt une brise).

2 – Pour étayer mes propos précédents sur la campagne marketing du jeu, j’ai regardé la courbe des précédents mois de l’année. Même si au départ, c’est assez stable, on sent qu’à partir de 6-8 mois avant la date sortie, les évènements comme l’E3 ont servi à maintenir l’attente autour du jeu. Et la courbe est croissante pour atteindre son pic la semaine avant la sortie du jeu. C’est peut être un modèle idéal de promotion d’un jeu tant tout a été calibré pour amener le joueur à être séduit, de teaser en vidéo de gameplay. J’ai beau trouver parfois pathétique les campagnes marketing… je suis à peu près certain que le jeu ne se serait pas autant vendu sans une promotion aussi efficace.

3 – Le plus important pour moi reste avant tout ce pic très remarquable en semaines 40 et 41… Sur le graphique, le bond est flagrant, est il est très clairement à attribuer à l’ouverture de la beta publique. Merci Google de démontrer l’utilité d’une telle phase à la fois pour aider à promouvoir un jeu mais aussi pour rassurer le joueur! Alors OK, c’est couteux à la fois pour l’équipe de développement qui doit mener de front les finitions du jeu et assurer une qualité maximale pour la beta. Mais que le retour sur investissement est positif ! La beta a beau eu être critiquée pour sa stabilité passable, ses bugs et son unique carte, elle a été un franc succès. Et pour combler les testeurs, le dernier week end a vu la map Caspian Border apparaitre, rassurant à cette occasion une partie du public qui espérait un vrai successeur à Battlefield 2 (taille des cartes et véhicules).

Il me parait évident que la publicité du jeu a du couter extrêmement cher à EA, mais ils ont du rentrer dans leurs frais. Je ne crois pas que ce modèle est une sorte de formule magique idéale pour n’importe quel jeu, mais il a prouvé que ça fonctionnait sur cette licence en désir de reconquête face au plus massif mastodonte que le monde du jeu vidéo ait connu. Mais je ne souhaite pas du tout une hégémonie de type de campagne car on rentre alors dans le modèle du cinéma où ceux qui n’ont pas les moyens de faire parler d’eux ne récupèrent que les miettes. J’espère encore qu’un Rayman Origins ne fera pas trop les frais de la MichaelBayisation, je constate simplement son effroyable efficacité.

09th Déc2011

Battlefield 3 : back to Ruskfofland

by Alphajet

Je pense que le jeu n'atteindra ce prix là que dans plus d'un an

Depuis maintenant quelques années, les sites vendant des clés CD à un prix toute concurrence ont émergé sur le web. D’abord très marginaux, ces derniers temps ils ont tendance à se multiplier et être plus connus. De mon côté, j’avais acheté début 2010 Battlefield Bad Company 2 sur G2Play.net, à une époque où Origin n’existait pas, et où la plateforme s’appelait encore EA Download Manager. Conseillé par un ami, j’achète donc le jeu sur ce site qui était encore très basique, effectue mon paiement… et j’attends. Alors que mon ami a lui bien reçu sa clé, j’ai du contacter le support du site qui m’a indiqué qu’il y avait des problèmes d’envoi sur les adresses Free… Et heureusement, la situation a été résolue dans la journée et je reçois une pauvre photo floue de clé CD. Très honnêtement, sur le coup j’ai cru m’être fait arnaquer quand j’ai vu arriver le mail. Mais pourtant je n’ai eu aucun problème et il a même été transféré sur mon compte Origin !

Un article étant paru dans Canard PC il y a quelques semaines, j’ai eu envie de retenter l’expérience et voir si c’était vraiment un achat risqué. Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, je vous renvoie à l’article très explicite Jurigeek qui évoquait sa légalité il y a 2 ans. J’ai donc cherché à trouver à la fois un jeu très demandé – Battlefield 3 levez vous! – et à la fois à un prix très faible. Mon choix s’est donc porté vers CDKeyHouse qui proposait BF3 pour 22,99$ ce qui après conversion m’est revenu à 17,70€. Evidemment, vous vous doutez bien qu’à ce prix là, il y a une contrepartie!

En l’occurrence dans ce cas, le jeu s’ajoute à Origin mais il est intégralement en version russe. Non pas sous-titrée 🙂 mais comme beaucoup d’acheteurs potentiels ne sont pas forcément russophones, le site propose de télécharger des fichiers de langue pour jouer en anglais, français, allemand, espagnol… Le vrai point positif? Le paiement par Visa s’est déroulé sans accroc, sécurisé par Paypal. Quelques instants plus tard, je recevais un mail m’invitant à confirmer ma commande par un sms sur mon portable, ce que j’ai fait. Et j’ai immédiatement reçu un mail avec ma clé CD et une photo confirmant que la clé est issue d’une vraie boite. Pour le coup, c’est rassurant.

J’ai pu activer mon jeu sur Origin sans problème, puis – 15Go plus tard – j’ai suivi la procédure indiquée sur le site impliquant de télécharger les 800Mo du pack langage en anglais (indispensable) puis les 600 de celui en français, et enfin de modifier des clés dans la base de registre Windows. Et là – roulement de tambour – je lance BF3… Le Battlelog s’initialise sur mon profil, je lance le mode solo et l’écran de chargement apparait. Hmmm, c’est long… il ne se passe plus rien. Je finis par tuer l’application, et je comprends qu’Origin ayant certainement téléchargé la dernière version du jeu, il me faut les mises à jour des fichiers langues correspondants. Et effectivement, après un dernier téléchargement de 3Mo, le jeu se lance à la perfection, en anglais ou en français selon les préférences.

Alors que penser au final de ces sites à la limite de la légalité ? Tout d’abord qu’au moins, le paiement est sécurisé, et pas un sombre Western Union à envoyer à Singapour. Par contre, il faut savoir plusieurs choses. Tout d’abord les jeux subissent la valse des prix : par exemple la version russe de Modern Warfare 3 peut osciller entre 20 et 30€ en fonction des jours. Parfois même les jeux deviennent indisponibles pour une durée indéterminée. Ensuite, pour reprendre l’exemple de MW3, les manipulations à faire pour activer le jeu ne sont pas à la portée de tout le monde (il faut installer un VPN russe pour tromper Steam…), et contraignantes. En effet, le site continue de mettre à jour les fichiers langues à chaque update de Battlefield 3, mais qu’en sera-t-il dans quelques mois? De plus, les jeux existent souvent en plusieurs versions, dont les plus faciles à installer (version européenne standard sans problème d’activation) se retrouvent à des tarifs très proches de ceux officiels, rendant l’achat peu intéressant. Pour finir, il subsiste toujours un doute que certaines clés CD se retrouvent en vente officielle sur le marché russe et pourraient du coup les rendre invalides…

Reste que -65% pour un jeu neuf peu après sa sortie, le jeu peut en valoir la chandelle surtout vue la courte durée de vie des jeux en question 🙂. Mais si vous n’êtes pas pressés, autant attendre un prix light quelques mois plus tard.

28th Oct2011

Un « champ de batailles moderne »

by Alphajet

Pour eux, la guerre du "gamedollar" fait déjà rage depuis 6 mois

Ca y est, la guerre est officiellement lancée. Avec la sortie hier de Battlefield 3, le match du FPS de l’année a enfin démarré. Faut dire que ça commençait à devenir long, ce combat à distance. EA a tiré son boulet de canon, mais la riposte d’Activision risque d’être tout aussi impressionnante, voire plus. Mais avant que Modern Warfare 3 sorte (le 8 Novembre pour rappel) et que les comparatifs de vente ne soient publiés, je me demande si la bataille n’est pas déjà terminée. Avec ce duel de FPS plus encore qu’avec d’autres titres très attendus, il me semble de plus en plus évident que la qualité d’un jeu passe désormais au second plan.

Autrefois, j’attendais religieusement comme la plupart des joueurs la sortie de mes magazines favoris pour me forger une opinion sur un jeu à venir, et évaluer si l’achat valait le coup. Quand je dis autrefois, c’était il n’y a pas si longtemps encore, je dirais jusqu’à 2007 et l’avènement des consoles de la dernière génération. A partir de cette période charnière, le monde du jeu vidéo a commencé à réellement changer et à prendre le virage du marketing commercial de masse. Si on reprend nos deux exemples du jour, qu’est ce qu’on ne savait pas déjà sur eux depuis des mois? Les deux éditeurs se sont évertués à faire monter la pression depuis 6 mois d’abord à coups d’images, puis de teasers, pour finir de longues séquences vidéos du jeu. A tel point que les carnets de précommande ont à nouveau explosé les précédents records (les deux jeux sont déjà vendus à plus d’un million d’exemplaire).

Finalement, les dés sont déjà jetés bien avant la sortie. Ce qui confirme mon impression, c’est la couverture médiatique à la sortie du jeu. Alors que les magazines publieront leur test du jeu au mieux pour leur prochain numéro, quasiment tous les gros sites de jeu vidéo ont publié le leur le jour même de la sortie de Battlefield 3. Ca se comprend puisqu’ils reçoivent une version test à l’avance, et ne veulent surtout pas arriver en retard. Les sites eux mêmes cherchant à attirer le plus de lecteurs jouent la carte de l’info en temps réel. Mais ces lecteurs, loin de s’arrêter à la conclusion des critiques, ont déjà posté des centaines de commentaires enflammés. Et la très grosse majorité a déjà fait son choix, BF3 ou MW3, voire les deux. Et ça donne lieu à de beaux débats stériles, ou à des notations lecteurs ridicules (et vas y que je mets un 1/20 pour compenser les 20/20…). Au milieu de ce champ de bataille, les premiers à se frotter les mains sont les deux éditeurs qui pour sûr, ont déjà gagné leur combat, celui du buzz-pognon.

14th Oct2011

Bons plans d’automne

by Alphajet

Etrange armure très couvrante... mais la tête est protégée par un chapeau de toile? WTF?

Et oui, les feuilles mortes tombent, les prix aussi! C’est pas plus mal, Noël arrive bientôt, les taxes sont déjà là, donc le budget loisirs se la joue version allégée. Alors, y a-t-il quelque chose de sympa à se mettre sous la dent en ce moment? Bon, je devais sortir cet article plus tôt cette semaine, et je vous aurais fortement conseillé de vous prendre Duke Nukem Forever pour 9,99€ sur Steam… mais l’offre est terminée! A ce prix là, c’était un bon plan nostalgie, pour se rappeler de l’ère 56k (oui, oui, à l’époque j’ai joué en coopératif à Duke Nukem 3D par modem avec Torment!). Reste que 4 mois après sa sortie, on le trouve déjà pour moins de 20€.

Pour rester chez Steam, c’est la semaine THQ! Une promo par jour, mais il est possible qu’elles reviennent toutes le dernier jour de la semaine. Pour les amateurs de stratégie, viser Dawn of War II (et ses extensions) ou la série Company of Heroes au choix. Pour ceux qui sont plus branchés FPS, je vous propose Metro 2033, Stalker ou pourquoi pas Homefront, 5h de jeu à bas prix ça pourrait être rentable. En vrac sinon, du Titan Quest pour ceux qui attendent Diablo III avec impatience, ou les 3 derniers Tomb Raider de Crystal Dynamix.

Petit détour par Amazon qui nous fait un 3e jeu offert pour 2 achetés. Promotion classique mais efficace pour qui veut faire un tir groupé. Du Crysis 2, Dead Rising 2, Shift 2 Unleashed, Dragon Age 2 (à croire qu’ils n’ont sélectionné que des suites!). Par contre il ne reste que 5 jours pour en profiter.

Enfin pour les amateurs de précommande qui n’aiment pas se faire (trop) enfler, Cdiscount propose Battlefield 3 en édition limitée en précommande pour 44,90€ au lieu des 59,90 demandés sur Origin.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, ah oui, et ne vous laissez pas tenter par Bienvenue chez les Ch’tis, le jeu, même pour 1,49€ mieux vaut vous payer des Carambar.

09th Oct2011

A la reconquête de Battlefield 3

by Alphajet

Une petite balade en jet à mettre avec la musique de Top Gun à fond!

Oui je sais, je vous ai déjà parlé de la beta de Battlefield 3 il y a quelques jours. Mais étant donné que la carte « Opération Métro » était uniquement jouable sans véhicules. Du coup ça m’a effectivement permis de me faire une idée du gameplay de soldat, mais pas sur ce qui a fait la notoriété de Battlefield : un champ de batailles étendu avec des avions, chars et autres jeeps. Ce week end, il a donc été possible de tester une nouvelle carte en mode conquête « Caspian Border« .

Avant tout, je voudrais signaler que j’ai très peu joué à Battlefield 2, beaucoup plus à Battlefield 1942. Du coup, j’étais assez novice du maniement des véhicules modernes dans un BF, alors je me suis dit que c’était une bonne  raison d’essayer! Je me suis donc reconnecté via cette maudite interface web Battlelog et j’ai presque commencé à m’y faire, c’est dire! Et là, on expérimente une toute autre vision du jeu : 64 joueurs (en tout cas sur PC) dans un espace qui parait immense. Oh bien sûr, les bords du terrain sont toujours là, mais on n’a pas l’impression de se retrouver sur un gros rectangle. On traverse des zones construites, un poste frontière, une forêt, un cours d’eau, une colline surmontée d’une antenne… Ca fait toujours un peu factice parce que c’est concentré, mais c’est quand même crédible, et j’ai cette fois mieux ressenti les ambiances sonores, entre les hélicoptères qui survolent à basse altitude, une mitrailleuse lourde qui canarde au loin et le bruissement des feuilles dans la forêt.

Bon, j’avais pour objectif de vous parler des véhicules, alors ça donne quoi? Ben ça reste du Battlefield évidemment, donc un comportement assez simple à prendre en main, mais suffisamment technique pour requérir du temps à les maitriser. Les jeeps et les tanks sont les plus faciles à conduire, bien que dans le cas des chars, il faille toujours gérer indépendamment la direction et le tir au canon. J’ai testé pour la première fois avec mon pad Xbox360 et bon… disons que je n’ai pas été lumineux! Côté aérien, on retrouve les hélicoptères et les jets. Le pilotage est déjà plus complexe, et à mon avis, on gagne à jouer au joystick.

Reste que cette grande map était franchement agréable, et si la version finale – en plus de corriger les bugs – permet de mieux gérer les escouades, pour jouer avec ses potes notamment, Battlefield 3 pourrait se révéler être un excellent jeu coopératif. Je garde toutefois mon bémol sur l’aspect casual : les joueurs acharnés me semblent avoir un net avantage en termes d’équipement par rapport aux autres. Et la course aux heures de jeu n’est clairement pas dans mes objectifs…

04th Oct2011

Une heure sur… Battlefield 3 Beta

by Alphajet

Les joies de la beta ! Espérons que ce genre de mise à jour se fasse plus rare avec la version commerciale

Etant donné que je me suis résolu à installer Origin, autant en profiter pour essayer la Beta ouverte de Battlefield 3, disponible en libre téléchargement jusqu’au 10 Octobre. Pendant que les quelques Go se téléchargent tranquillement, quelques infos sur cette beta. Il faut savoir qu’elle est uniquement multijoueur et ne propose qu’une seule map, « Opération Métro » qui se passe dans un Paris un brin dévasté. On peut y jouer jusqu’à 32 joueurs sur PC et 24 sur console (même si des petits malins ont voulu contourner les règles). Pas de mal pour trouver un serveur occupé, il y a déjà des milliers de joueurs qui se canardent, preuve s’il en fallait encore une que le jeu est très très attendu.

 

C’est plutôt une bonne idée de la part de DICE d’avoir voulu faire une première couche de tests en Open Beta, qui devrait permettre de peaufiner considérablement le jeu d’ici sa sortie. Revenons à Origin: jeu téléchargé? OK. Je lance le jeu, et il m’ouvre une page internet… qu’il est impossible d’atteindre. Je réessaie plusieurs fois avant de comprendre qu’il essaie de se logger sur Battlelog. J’utilise donc Google mon ami pour l’atteindre et j’arrive sur ce magnifique écran de mise à jour. — Musique d’ascenseur — De retour une heure plus tard, je me rends compte que pour lancer le jeu, il faut installer un plugin Origin dans son navigateur Web, pour enfin pouvoir lancer le jeu depuis le Battlelog. Euh, les gars, c’est pas un peu compliqué votre truc là?

Comme je n'ai pas eu le temps de faire de screenshot de mes parties, vous aurez un bel aperçu de mes stats pourries 🙂

Bon j’imagine que c’est prévu pour centraliser tout sur une même page, peut être pour sécuriser les connexions aux serveurs aussi, mais j’aurais cru qu’Origin (indispensable pour lancer le jeu) suffirait! Bon du coup je parle en deux mots de Battlelog qui est une sorte de Facebook du combattant. Chaque nouvel achievement et vos statistiques complètes se mettront automatiquement à jour sur cet espace. Bon et le jeu alors? Je vais commencer par l’unique map, assez sympathique et qui donne une bonne impression d’ouverture dans la partie extérieure. La partie souterraine , dans le métro parisien, est plus linéaire (en même temps, c’est souvent le cas dans le métro), mais offre quand même plusieurs passages. Côté visuel, ça flatte l’oeil, les modèles de personnage sont détaillés, et l’environnement assez crédible et suffisamment varié. Côté ambiance sonore, ça alterne entre du bon (explosions) et du moins bon (certains sons d’armes manquent de pêche je trouve)

Mais pour le reste, BF3 promet-il d’être un investissement viable pour des parties occasionnelles? Et bien pour l’instant je suis partagé. Le gameplay est je pense assez définitif, et assez réaliste comme dans tout bon Battlefield qui se respecte. Mais je pense qu’il faudra pas mal d’investissement pour en profiter. Pour suivre la tendance amorcée dès Battelfield 2, les parties jouées feront gagner des points, qui procureront au fur et à mesure de nouveaux grades, armes et objets. Alors malgré mon départ de zéro et mon M16 de base, j’ai parfois réussi à faire de beaux cartons, mais un joueur occasionnel pourra-t-il rivaliser à terme avec des joueurs assidus armés comme Schwarzenegger? De plus, je n’ai pas encore capté si être chef d’une escouade de 4 joueurs sert à quelque chose, et si on peut donner des ordres ou des objectifs. Bref, au bout d’une heure, on appréhende un gameplay assez touffu, qui encourage le travail d’équipe (on récompense les tirs de suppression ou le fait de permettre à autres joueurs de l’équipe de respawner à côté de soi); mais à l’inverse d’un Team Fortress 2, je dirais qu’il est possible qu’un risque de déséquilibre se crée entre joueurs réguliers et occasionnels.

Réponse le 27 Octobre… enfin si vous me l’offrez ! 😉

01st Juil2011

Rage: une bonne Id ?

by Alphajet

En voilà un qui a bien la rage 😀

Je ne sais pas quoi penser de Rage. Je suis passé de la curiosité à l’impatience, puis à l’indifférence pour finir au doute. Pourtant, il y a d’excellentes raisons de croire dans ce concept, que ce soit ses concepteurs ou son univers. Mais commençons par le commencement pour le resituer dans son contexte. Rage sera le dernier né d’une lignée de FPS développé par, on peut clairement le dire, les inventeurs du genre. Id Software s’est même fait une spécialité d’être un maître étalon de ce style de jeu. Wolfenstein 3D, Doom, Quake, autant de références qui ont marqué durablement les esprits dans les années 90. Mais l’héritage vidéoludique dont les développeurs parlent dans la vidéo au bas de l’article suffit il à présumer du succès de leur nouveau jeu?

 

Doom 3, sorti en 2004 (il y a 7 ans si je calcule bien) a été le dernier jeu référence d’Id. Pourquoi? Car la société a toujours capitalisé sur ses moteurs graphiques développés par sa grande star John Carmack et il s’agit du dernier moteur créé avant celui de Rage. Depuis, Quake IV ou Ennemy Territory, développés par d’autres studios ont poussé l’IdTech4 un peu plus loin, mais n’ont clairement pas laissé une trace indélébile dans l’histoire du FPS. D’une part car ils n’ont pas mis une claque graphique comme Crysis a pu en coller et d’autre part car leur gameplay innovait assez peu. 7 ans, c’est long et je suis persuadé qu’encore une fois, le génie de Carmack nous pondra un moteur qui envoie du bois. Pas de problème non plus pour la finition, ces gars là sont connus pour leur rigueur. Mais entre temps, les standards ont largement évolué, et le joueur attend plus qu’un FPS juste efficace. Et Rage devra clairement faire son trou face aux deux mastodontes de l’automne Battlefield 3 et Modern Warfare 3

Alors bien sûr, l’univers post-apocalyptique, les combats de voiture à la Mad Max, l’originalité des armes sont très éloignées de la guerre moderne, mais il n’empêche qu’un FPS reste un FPS et qu’il devra séduire sa communauté de joueurs par d’autres atouts que sa seule technique. Originalité? Les images que j’ai vues pour l’instant laissent apparaitre un monde sensiblement proche de celui de Borderlands par exemple (en plus fouillé bien sûr). On pense encore au même jeu quand on voit les phases de combats en caisse… Certes un virage à 180° par rapport aux couloirs sombres des jeux précédents, mais en contrepartie j’ai trouvé les quelques phases de combat bien mollassonnes pour l’instant, et ça, ça me rend inquiet. Id Software, oui, oui, ceux qui ont conçu l’énorme Quake III Arena et son gameplay hyper précis (de mon point de vue, aucun autre jeu n’a égalé la fluidité de mouvement de Q3). Alors dans le cas de Rage, le but semble bien de mettre en scène une vraie histoire, mais j’espère sincèrement que le studio aura eu l’intelligence de créer cette histoire et de l’illustrer par un bel univers, et pas de concevoir un scénario autour d’un moteur graphique

Rendez vous en Octobre pour vérifier si la coquille est vide… ou pas 🙂

11th Juin2011

[E3] Une édition 2011 aigre-douce

by Alphajet

Vous me payez une place pour l'an prochain? 😉

Le porc aigre doux, je trouve ça super bon! Mais c’est pas exactement ce que je voulais dire à propos de l’E3 2011 🙂 Alors bien sûr je n’étais pas sur place et tout ce que je peux en dire, c’est ce que j’en ai lu et suivi sur les sites et blogs qui ont couvert l’évènement. J’y mettrai peut être un jour les pieds qui sait, mais en attendant, je ne peux que donner mes impressions sur cette édition qui s’est officiellement tenue du 7 au 9 Juin 2011, pile poil autour de mon anniversaire.

Alors cette sauce aigre-douce, ça donne quoi? Ben une conférence en demi-teinte. Et je vais vous dire pourquoi (étonnant non?). Comme je le répète à chaque fois, ça n’est que mon avis de merde, libre à vous de le partager ou pas 🙂 Tout d’abord, la première chose qui m’a frappée, c’est qu’il n’y avait que très peu d’annonces exclusives sur cet E3 2011. Alors vous me direz « Et la Wii U, la Vita, Halo 4..?! » Je vous répondrai « Oui tout à fait pour Halo 4, non pour le reste! » La Wii U comme la Vita ont été annoncées des semaines auparavant même si on n’en connaissait pas le nom définitif. Même Modern Warfare 3 a été annoncé fin Mai pour calmer le buzz de Battlefield 3. C’est un peu dommage, j’aimais bien cette ambiance un peu électrique où de nombreux jeux voire de nouvelles licences étaient annoncés en grande pompe sur le salon.

D’autre part, je trouve aussi que plus les années passent, plus la période « pré-E3 » prend de l’importance. Les jeux et les machines sont annoncés les jours précédant la conférence; c’est à se demander si l’E3 ne devrait finalement pas être rallongé de quelques jours! Dernier point qui m’a marqué, la quasi absence de certains genres, pas forcément un bon signe : aucun STR hormis Wargame : European Escalation de nos développeurs français d’Eugen Systems, même combat pour le MMORPG qui était juste représenté par une très belle introduction de Star Wars : The Old Republic qui est néanmoins annoncé depuis fort longtemps, et le RPG tout juste sauvé par Skyrim. Bref, j’espère vraiment que ça n’est pas un indicateur flagrant d’un manque d’originalité pour les futures productions (beaucoup de FPS, de Beat Them All…)

Bon à part ça, cette édition restera tout de même marquée par l’annonce de la nouvelle console de salon de Nintendo, et la nouvelle portable de Sony qui a priori sortiront toutes les deux l’an prochain. On a senti un peu de précipitation chez Nintendo, comme si tout n’était pas vraiment prêt au bon moment, mais je n’ai aucun doute que les mois qui viennent feront doucement monter la mayonnaise, et rattraperont cette présentation un peu ratée. Dernière tendance, j’ai vraiment l’impression qu’on est dans une période très propice au multi-plateformes, beaucoup de jeux étant annoncés à la fois sur PS3, 360 et PC. Et ça à mon avis, c’est tout bénef’ pour nous les joueurs!  Pour finir sur le côté doux de la sauce, il y a quand même pour moi quelques belles présentations qui laissent présager de très, très belles choses pour la fin 2011 et 2012. Mes chouchous de cette année :

Uncharted 3 (PS3): clairement une licence qui marche et qui semble vraiment partie pour durer. Humour, spectacle, fun, et en plus c’est très beau, il va certainement enflammer les ventes de Noël cette année

 

Deus Ex 3 : Human Revolution (PS3/360/PC): une vraie impression de renouveau, une belle patte graphique dans une environnement très travaillé et un scénario qui s’annonce bien foutu. Ouaip, ça semble bien parti 🙂

 

Bioshock Infinite (PS3/360/PC) : là encore, l’univers change totalement par rapport aux deux premiers épisodes, et ça semble encore une fois une très belle découverte de ce monde aérien. Un de mes coups de coeur incontestablement

 

Skyrim (PS3/360/PC) : visuellement, ça envoie grave du bois, et c’est à ma connaissance le premier Elder’s Scroll porté sur console. Nouveauté aussi, les animations semblent ENFIN fluides et le système de combat mois rigide. A réserver bien sûr à ceux qui ont du temps 😉

 

Batman Arkham City (PS3/360/PC) : après le gros succès du premier, je me disais qu’il serait difficile de faire mieux. Et pourtant, Arkham City est bien parti pour réussir : plus ouvert, plus varié et en plus on pourra jouer Catwoman !

 

Tomb Raider (PS3/360/PC) : cherchez pas plus loin, c’est MON JEU PRÉFÉRÉ de l’E3 2011. The Guardian of Light m’a réconcilié avec la série, et ce nouvel épisode repart complètement sur de nouvelles bases, et met Lara dans des situations bien plus difficiles et crédibles. A suivre de très très près, et merci Crystal Dynamics d’avoir su relancer une licence qui mourrait!

07th Juin2011

[E3] La guerre des Trois

by Alphajet

"Cet automne, ça va chier!"

Ca y est l’E3 est véritablement lancé, en témoignent les nouvelles vidéos présentées pour chacun des deux mammouths de la fin d’année: Modern Warfare 3 et Battlefield 3. Si vous voulez mon avis, on n’a pas fini d’en bouffer de la vidéo et du teaser de guerre moderne d’ici le mois de Novembre. Je vous laisse juge de la confrontation entre ces deux vidéos, mais j’avais d’ores et déjà envie d’émettre un petit avis sur le sujet, jme mouille !

Background : avantage MW3
Quand je parle de background, je veux dire où le décor est planté. Battlefield 3 semble pour l’instant campé sur le terrain Irakien à l’image du 1er Modern Warfare, du moins c’est tout ce que DICE nous a laissé voir. De son côté MW3 veut faire encore plus gros que son prédécesseur et nous a permis d’entrevoir une guerre totale sur Manhattan. Question dépaysement ça semble plus prometteur que les sables dont on finit par être autant lassé que la 2nde guerre mondiale.

Immersion : avantage BF3
Ici j’inclus les graphismes et la bande son. Malgré l’expertise d’Infinity Wards dans le grand spectacle, le nouveau Battlefield nous a montré un grand pas en avant, surtout si on le compare à son ancêtre. Le Frosbite 2 envoie du bois, on sent quand même que DICE a fait beaucoup d’efforts pour rendre des sensations encore plus prenantes. MW3 lui paraît plutôt dans la continuité du 2, séduisant mais pas très novateur.

Multijoueur : avantage BF3?
Difficile d’en dire quoi que ce soit dans la mesure où on n’en a rien vu pour l’instant. Les derniers Call of Duty, ont donné de bonnes expériences mais on ne peut nier l’épisode douloureux de la suppression des serveurs dédiés. D’autre part, l’expertise de DICE dans le domaine n’est plus à faire et les BF se sont toujours révélés impeccables dans ce domaine. Wait&See…

Casual : avantage MW3?
Là encore, difficile de s’avancer, mais si on part sur la continuité des précédents épisodes, Call of Duty reste une franchise plus accessible que Battlefield, surtout en multijoueur. On peut critiquer la faible durée de vie du mode solo de CoD, n’empêche que d’un point de vue casual c’est plus facile d’apprécier une campagne de moins de 10h qu’une de 30h. Idem pour le multi, il me sera très difficile d’investir des heures à « monter » en expérience sur BF et c’est pourtant la voie qui était suivie par le deuxième opus.

Verdict : vous aurez probablement déjà votre petit chouchou, en gros mon impression c’est plutôt Modern Warfare 3 pour la campagne solo qui se bouffera sûrement bien avec du popcorn et Battlefield 3 pour les accrocs du multijoueur, car DICE a certainement encore des atouts dans sa manche. Et si c’était Ghost Recon Future Soldier qui tirait son épingle du jeu en 2012 ? 😉

03rd Mar2011

Que peut on attendre de Battlefield 3 ?

by Alphajet

Battlefield 3 : évolution ou révolution?

Hier, c’était l’effervescence, les sites d’actualité du jeu se sont extasiés devant la nouvelle vidéo de BF3.

Alors avant toute chose, j’en tire deux constats :
– BF3 ne révolutionnera pas le FPS
– Mais il s’en vendra quand même quelques millions de brouettes

Bon soyons plus clairs, la vidéo est en effet très sympa et tout le monde a pu noter que le nouveau moteur Frostbite 2 fait des merveilles. C’est vrai, c’est vrai, c’est très beau, mais de mon côté j’ai surtout retenu la qualité de l’animation et les effets sonores qui paraissent assez impressionnants.

Ensuite, j’ai été assez surpris de voir que la démo présentait le mode solo du jeu quand la série a toujours privilégié, et de loin, le multijoueur. Personnellement, j’avais énormément apprécié Battlefield 1942, et j’ai très peu joué au 2: je peux me tromper mais il m’a toujours laissé l’impression que ses joueurs avaient raté le côté coopération. Il y a ceux qui foncent vers les premiers véhicules venus sans attendre que quelqu’un prenne la place du copilote ou passager, les snipers qui campent à un bout de la carte sans forcément assister la progression des attaquants… Et puis fondamentalement, je n’ai pas trouvé beaucoup d’évolution de gameplay entre BF1942 et BF2. Bon après tout, ce n’est que mon a priori mais aujourd’hui, je cherche un peu plus que mettre 16 joueurs face à 16 autres, avec des véhicules. Team Fortress 2 a trouvé la solution en proposant 9 classes tellement complémentaires qu’il est indispensable de coopérer pour gagner sur un map (sauf cet enfoiré de spy !!!!).

Du coup, le mode solo de BF3 me semble avoir surtout été créé pour concurrencer Call of Duty : Modern Warfare 3, et surtout pour EA de tenter d’effacer le moyen Medal of Honor qui avait été mis en face de CoD:Black Ops. Malheur lui en a pris, il a fait un gros four, même Steam l’a mis en promotion à moins de 30€ un mois après sa sortie. Mieux vaut une franchise forte qu’une faible et une concentrée sur le multijoueur non? Donc je crois en la mort de MoH, et ce mode solo travaillé dans BF3 en prend quelque part la suite.

Est ce que ça suffira à en faire un bon jeu? Commercialement oui, le moteur graphique qui claque et qui brille, ça fera craquer les 13-18 ans avant Noël plus encore que Axe fait tomber les anges. Après, reste à savoir si Dice va vraiment tenter de révolutionner un peu ses mécaniques de jeu en multijoueur. On aura probablement la réponse dans les prochaines semaines, mais à leur place, sous la pression d’EA, avec un moteur tout nouveau tout beau, vous miseriez tout sur l’originalité, ou bien un gameplay dans la continuité de la série?

Vous croyez en une suite à Mirror’s Edge vous? 😉 Boooon pour rejoindre mon introduction, on peut en déduire que BF3 sera un bon et beau « Call of Battlefield of Honor », et que le mode multijoueur devrait malheureusement être assez classique (Team Deathmatch, Conquest…). Wait & see, mais de mon côté je pense plutôt délirer avec un bon vieux Duke des familles cette année, au moins je sais à quoi m’attendre, un bon vieux shooter rétro.