20th Avr2011

Kinect, le cul entre deux chaises

by Alphajet

Toi ma fille, on voit que t'as pas ton permis...

Pour aller dans le prolongement de mon post de la semaine dernière (la nouvelle guerre des consoles de salon), j’aimerais revenir sur le second souffle des consoles de Sony et surtout de Microsoft. Comme je le disais plus tôt, ces consoles attaquent la deuxième partie de leur vie, et les deux poids lourds, énervés par le succès des jeux casual de Nintendo (Wii Sports et les Lapins Crétins en tête) ont voulu copier leur petit camarade. Mais en mieux soit disant!

Bon, bon, alors je ne vais pas trop causer du PS Move que je connais mal, et qui franchement, vu de loin, me semble juste être une fausse bonne idée. En gros, pour moi, Sony a surtout cherché à pouvoir toucher le même public qui était séduit par la Wii en disant « Hey mon ami, toi qui aime la Wii, regarde ma PS3 fait pareil, mais elle fait plein d’autres choses et tout en mieux et en HD ++ ! ». Microsoft de son côté, a choisi une voie plus originale avec Kinect, un périphérique bien plus ambitieux puisqu’on oublie juste le gamepad, et le pire, c’est que ça fonctionne super bien.

Mon souci c’est pas tant Kinect en lui même, c’est plutôt le positionnement de Microsoft. Comme Sony, l’argument qu’on nous donne c’est qu’on aura droit à des jeux casual tout autant que des jeux hardcore. Bon, ok, mais pour le lancement, on a typiquement eu que des copies des succès Wii (Kinect Sports, Dance Central, Your shape…) ou DS (Dr Kawashima, Kinect Animals) qui sont purement des jeux casual. De même, malgré toutes les belles paroles du poids lourd américain, on attend toujours les fameux jeux hardcore. On annonce par exemple Steel Battallion (jeu de mechas), des jeux d’horreur comme Rise of Nightmare, Star Wars Kinect (sabres laser) ou encore le prochain Forza Motorsport 4 ; tout ce petit beau monde devrait sortir cette année en principe.

Mais autant je me marre bien à Mario Kart avec mon volant Wii, autant j’ai des doutes à mimer un volant entre mes mains sur Forza. Pire encore, j’ai du mal à imaginer Steel Battallion : comment gérer toutes les commandes d’un robot géant sans périphérique autre que notre corps? Vous imaginez les pilotes de chasse gesticuler dans leur avion pour le diriger? Naaan, pas une seconde! Voilà pourquoi j’ai du mal à comprendre comment ces jeux seront à la fois complexes, profonds avec Kinect tout en apportant une expérience nouvelle. Alors je n’aurais rien contre le fait que Microsoft ne propose que des jeux casual d’ailleurs, mais justement, ce n’est pas leur discours. Alors bon, wait & see, mais qui sait, peut être que c’est le PC qui proposera encore ses meilleures chances.