28th Juil2015

Le Nexus : bar gaming à Marseille

by Alphajet

Le_Nexus_01

J’ai eu récemment l’occasion de retrouver un ancien collègue de promotion de mes (lointaines) études, qui de retour d’Angleterre se lance dans une grande aventure : l’ouverture du premier bar gaming à Marseille, deuxième ville de France. Le bar gaming est un concept qui commence à percer en France, depuis deux ou trois ans tout au plus, avec l’émergence des Youtubers et de Twitch évidemment. Même si Marseille garde souvent l’image d’une ville à la traine, il semblait presque inévitable que ce type de bar finirait par atteindre une si large population…

Casual Hardcore Gamer : Damien, dans quelques jours ce sera l’aboutissement d’un beau projet, l’ouverture du Nexus. Peux-tu m’en dire plus sur le concept ?

Damien : « Le Nexus est un bar-resto sur le thème du jeu vidéo et des jeux de société… en fait sur les univers ludiques en général. L’idée est d’accueillir tout ce qui gravite autour de ces univers, comme le Cosplay, l’eSport, les jeux de cartes. Bref, notre optique est d’être le plus accueillant possible, que les personnes n’y connaissent pas grand chose ou qu’elles soient gamers acharnés. Mais plus spécifiquement, notre concept s’articule autour de trois axes forts :

– L’univers du jeu vidéo avec des PC et consoles en libre accès pour les clients

– L’univers du jeu de société, jeux d’ambiance, jeux de cartes…

– L’univers e-Sport avec l’organisation de concours et la retransmission des évènements majeurs de la scène e-Sport

CHG : Pourquoi avoir lancé ce pari un peu osé d’un bar Gaming sur Marseille?

D : Je lance ce bar avec un associé qui partage la même motivation que moi. Le bar gaming est un concept en plein essor, qui marche plutôt bien à Paris. Pour information, l’année dernière une vingtaine de bars de ce type se sont ouverts un peu partout en France. Il y a même des franchises qui se créent et qui permettent d’avoir une meilleure visibilité. Ensuite pourquoi Marseille? Tout simplement car on s’est rendu compte qu’il n’y avait aucun bar de ce type dans la deuxième ville de France. Pourtant, quand on voit le succès de la Japan Expo ou du RetroGaming Show, on sait qu’il y a un public.
On a l’ambition d’être un lieu de rassemblement pour toutes les communautés que j’ai citées tout à l’heure afin qu’elles puissent partager leur passion autour d’un verre. »

CHG : Tu parles de verre, mais qu’est ce qu’on pourra boire … ou manger au Nexus ?

D : On a toutes les autorisations pour proposer de tout : alcoolisé ou non. On souhaite marquer un peu notre différence ; on a par exemple choisi une bière de qualité qui a été élue meilleure bière du monde. Après, on proposera évidemment des boissons soft, comme les boissons énergétiques qui permettront de tenir une soirée de concours 🙂 Mais notre barman sera ravi de réaliser des cocktails originaux !

Au départ, on pensait se limiter aux boissons, mais finalement les retours que nous avons eu nous ont incité à proposer du snacking en plus. On n’est évidemment pas là pour vendre du gastronomique, mais on vise le snacking de qualité avec des burgers, bruschetta, salades…

Les tables sont réparties au centre du bar pour permettre aux personnes de profiter de tous les espaces qui les entourent. Evidemment, l’écran géant sera une belle attraction pour retransmettre les compétitions e-sport, ou les tournois organisés sur place.

CHG : Tu évoques l’e-Sport et les concours, tu peux nous en dire plus ?

D : Tout n’est pas encore en place actuellement, mais ça va se roder au cours du mois d’Août. Côté e-Sport, on essaie de tisser des partenariats avec des équipes professionnelles, pour les inviter lors de soirées spéciales. On pense notamment aux Millenium qui ont longtemps été basés à Marseille, mais les portes du Nexus sont ouvertes à toutes les équipes qui souhaiteraient participer.

Côté compétition, l’idée est de retransmettre un maximum d’évènements de classe mondiale, soit en direct lorsque c’est possible (en fonction du décalage horaire), soit en différé. On retrouvera évidemment les mastodontes du secteur avec League of Legends, StarCraft 2, Call of Duty, FIFA, Street Fighter IV, dans tous les domaines. Mais on n’exclut pas pour autant des jeux un peu moins connus du plus grand public comme World of Tanks par exemple.

Côté tournois sur place enfin, la logique est toujours de proposer un large choix qui évoluera en fonction des attentes de nos clients. On peut évidemment être sur du très classique MOBA en 5v5, du versus fighting, ou du foot, mais on pense déjà à Smash Bros ou Just Dance par exemple. Encore une fois, les tournois s’organiseront au fur et à mesure, le temps de tout mettre en place.

CHG : Et sur cet univers jeu vidéo justement, quelles sont les machines qui seront en accès libre ?

D : On commence par 10 PC de compétition pour miser sur le 5v5, sur lesquels seront installés les jeux les plus joués, notamment les Free 2 Play qui rencontrent le plus de succès. Cet espace sera vraiment visible pour favoriser les compétitions qu’on ne manquera pas d’organiser.

Côté console, on aura un espace PlayStation 4, un espace Xbox One et un espace Wii U. L’idée est que chaque console ait son petit « coin » un peu perso, histoire de donner à chacun une ambiance spécifique.

On propose également des tablettes en libre accès, car on n’oublie pas les jeux type HeartStone qui rencontrent beaucoup de succès en ligne.

Un petit mot pour finir sur le Retrogaming. Même si on n’a pas encore mis en place d’espace spécifique sur ce thème, c’est une idée qu’on a en tête et qu’on veut mettre en place dès que possible.

CHG : Et pour les jeux de plateau, société, etc… ?

D : Là aussi, un espace dédié sera proposé avec des tables pour laisser aux joueurs toute latitude de profiter de leurs jeux préférés. On a mis en place un partenariat avec l’association Ludik’Action qui a pour but de promouvoir la pratique des jeux dans leur ensemble. Cela permettra à leurs adhérents de découvrir le Nexus et d’avoir un lieu agréable pour partager leurs parties.

CHG : Question de la plus haute importance… où se situe le Nexus, et peux tu nous toucher deux mots sur l’équipe ?

D : Le Nexus propose 150m² (2e plus grand bar gaming de France) au 52 Cour Julien dans le 6e arrondissement. C’est à deux pas du métro Notre Dame du Mont, et proche du tramway. Le bar sera ouvert de 11h du matin à 2h la nuit.

Mon associé étant pris par d’autres obligations pour le moment, il sera un peu moins présent qu’espéré au départ mais nous rejoindra le plus souvent possible. Hormis moi-même, deux passionnés de jeu vidéo officieront à la cuisine et au bar. Bref, toute l’équipe est hyper motivée pour accueillir le plus de monde possible dès l’inauguration le 1er Août 2015 !

CHG : La création du Nexus vous a pris de longs mois de travaux, de préparation, et quelques nuits blanches… Peux-tu nous dire quels ont été les moments les plus difficiles et à l’inverse les meilleurs à ce jour ?

D : Hmmm… question difficile. Peut être que le plus compliqué aura été de convaincre un banquier de croire en notre projet. Tous les banquiers ne sont pas forcément sensibles aux arguments qu’on a présentés… « Comment ? Un bar jeu vidéo ? Mais vous savez que la vente d’alcool est interdite aux enfants ??? »… Bref, c’est un concept pas évident à faire comprendre mais heureusement, on a réussi à on convaincre une banque et c’est l’essentiel.
Mais ça n’a pas été un parcours hyper simple, trouver le local idéal pour le bar, se coordonner avec mon associé à Paris pour le démarrage…

Le meilleur moment, j’espère que ce sera l’inauguration ! Il faut dire qu’on a la tête dans le guidon pour que le Nexus soit prêt à temps pour samedi donc on n’a pas eu trop l’occasion de prendre du recul… Peut être la réception de l’enseigne, qui marquait l’identité du Nexus, et plusieurs mois de travail acharné.

CHG : une dernière question, je me souviens que tu étais un grand fan de sports mécaniques en général, vous pensez mettre en place quelque chose du genre au Nexus?

D : A titre perso, j’ai effectivement mon volant Fanatec et un kit Occulus Rift DK2 chez moi et l’expérience est juste fabuleuse une fois habitué. C’est bluffant au point qu’on a vraiment l’impression d’être coupé de l’espace physique où on se trouve et les fesses dans un cockpit de voiture de course. Malheureusement, je n’ai guère eu l’occasion d’en profiter au cours des derniers mois !!

Alors pour l’instant, il n’y a rien en place, mais l’idée me trotte dans la tête et je pense que ce genre d’installation qui n’est pas forcément accessible à tous serait vraiment sympa au Nexus.

CHG : Merci beaucoup pour ta présentation, et j’espère que les gamers de tous horizons seront nombreux au rendez-vous de l’inauguration !

Pour tous les joueurs marseillais, rendez-vous donc au Nexus ce samedi, à partir de 19h pour déguster des boissons bien fraiches et participer au premier concours !

Page Facebook du Nexus.