19th Oct2014

Critique : Mario Kart 8

by Alphajet

MarioKart8_01

Mario Kart 8

Sortie
Mai 2014 Supports Wii U
Par les mêmes gars Bah… tous les Mario, Zelda, Donkey Kong, F-Zero
Alternatives Sonic & All Stars Racing Transformed

Je viens de me rendre compte que ça fait déjà un peu plus d’un an que je n’ai pas publié de critique de jeu. Cétait pour Ridge Racer Driftopia et c’était un peu pourri. Bon d’un côté ça reflète un peu mon activité sur le blog, et le peu de jeux auxquels j’ai joué ces derniers mois. Donc Mario Kart 8, a priori le 8e épisode du célèbre jeu de course de Nintendo, évidemment une exclusivité sur Wii U. Pour une fois, c’est un jeu que j’ai eu dès sa sortie (à quelques jours près), parce que quand on a une console Nintendo c’est un peu un incontournable. Mais est ce que ce dernier épisode mérite réellement de l’être, ou reflète-t-il juste un succès du à la rareté d’autres bons jeux sur Wii U ? Et puis surtout, correspond-il à mon rythme de jeu ?

Très honnêtement, au départ quand j’ai vu la liste des nouveautés de ce 8e épisode, j’ai pris peur et je n’étais pas très enthousiaste. 4 nouveaux grands prix comme d’habitude, une poignée de nouveaux personnages, très peu de nouveaux objets, et les fameuses sections « anti-gravité » qui sont le symbole de cette version. Pas hyper original. En fait, Nintendo laissait l’impression de prendre un minimum de risques pour vendre juste un jeu efficace qui plaise au plus grand nombre sans révolutionner sa formule. Et pourtant… MK8 recèle plus de surprises qu’il n’en laisse paraitre.

Tout d’abord, on retrouve des courses à 12 comme sur Wii, et c’est déjà sympathique au niveau de l’animation des courses. Parce que ça laisse plus de possibilité de se foutre sur la gueule et de remonter une partie a priori mal engagée. Cependant, et c’est une des choses que j’ai le plus apprécié dans cette édition, le talent fait un peu plus la différence qu’auparavant. J’entends par là que même si les remontées fantastiques sont évidemment possibles (grâce aux items notamment) et que les carapaces bleues fusent toujours, les pilotes les plus experts seront un peu plus avantagés. En effet, avec la collecte des pièces, toutes les techniques de mini-boost (dérapages, sauts, etc) les moyens d’aller le plus vite possible demandent une certaine expérience et dextérité. En multijoueurs par exemple, les pilotes débutants et moyens peuvent facilement viser le milieu de tableau, mais le Top 3 revient souvent aux plus expérimentés. Dans un sens, sans pour autant perdre le côté injustice rageante si typique de Mario Kart, cet épisode trouve un certain équilibre très agréable. Jamais frustrant mais tellement gratifiant quand on obtient une victoire difficile.

MarioKart8_02

A noter qu’on peut jouer en mode Gamepad seulement, ce qui permet de se faire des parties vite fait sur le canapé pendant que la TV est occupée. Toujours un + pour moi!

Au niveau des objets également, l’apparition du Super Klaxon met un terme au côté inévitable des terribles carapaces bleues. Ca laisse une cartouche quand on a la chance d’en obtenir un. J’ai moins aimé le Super 8 (déjà vu dans MK7), parce que je le trouve souvent inefficace. Il faut à la fois maitriser son pilotage et essayer de tirer un item au bon moment. Résultat, je me fais plus souvent péter la gueule avec une bombe partie au lieu d’une carapace rouge, et un boost mal placé et c’est la sortie de piste… j’ai trouvé le boomerang qui peut être utilisé plusieurs plus quelconque. Quant aux véhicules, ils sont finalement suffisamment variés avec toutes les combinaisons possibles pour que tout le monde y trouve son compte. A noter que les motos ne sont plus ultra dominatrices comme dans l’épisode Wii.

Le mode multijoueurs quant à lui, qu’il soit en ligne ou en local, est toujours aussi accessible et efficace. Les parties sont organisées avec des joueurs d’un niveau habituellement similaire, et on peut s’amuser rapidement sans se prendre la tête. Je fais parfois des parties assez tôt le matin (merci mon fils!!!), et on trouve toujours des joueurs. Il est très rare de tomber sur des parties peu remplies ; on joue la plupart du temps contre 8 à 11 adversaires. Le niveau est souvent plus plus relevé que les courses solo, mais c’est aussi ce qui fait son sel !

En fait, plutôt que l’épisode de l’absence de risques, Mario Kart 8 est celui de l’équilibre. Comme Nintendo sait si bien le faire, MK8 est un best-of géant de toutes les meilleures idées des précédents épisodes. Je me suis fixé un challenge d’ici la fin de l’année : terminer le mode solo complètement avec 3 étoiles dans tous les Grand Prix. Pour l’instant, le mode 150cc me donne du fil à retordre 🙂

Quelle dose ?

A volonté
Mario Kart 8, c’est comme ces menus à volonté qu’on trouve dans certains restos : on peut s’en gaver jusqu’à se péter le bide, comme on peut décider de déguster les meilleurs morceaux. Mais au contraire de ces restaurants en général assez cheap, là on a du contenu de qualité, hyper bien calibré. Donc on y revient volontiers. Le lendemain, ou la semaine suivante. Ou un mois après. Et toujours avec un grand plaisir.

Quelle complexité?

Simple
Le gameplay de Mario Kart est toujours resté volontairement simple pour permettre à n’importe qui de s’y essayer. Novices, enfants ou pros du gamepad peuvent tous y trouver leur compte. Après bien sûr, truster les podiums demandera plus d’expérience que juste envoyer des carapaces au pif et compter sur la chance pour chopper l’item Bullet Bill qui fait rattraper son retard.

J’en verrai le bout ?

Oui! Défi 2014 J’ai fini toutes les coupes dans les 3 niveaux de difficulté, mais j’espère maintenant les terminer avec 3 étoiles ce qui signifie finir chaque course en 1ère place. J’ai aussi passé pas mal de temps sur le mode multijoueurs en ligne, donc oui, on peut dire que j’ai bien écumé le jeu.

Quel prix ?

~45 €
Comme la plupart des jeux Nintendo, Mario Kart 8 sera vendu au prix fort pendant toute sa carrière. Pas de raison d’attendre une éventuelle baisse à moins de le prendre en occasion. En même temps, il s’imposera clairement comme un classique de la Wii U

Le multi? Les bonus?

Efficace
Lancez le jeu, choisissez multijoueur en ligne et vous y êtes. Le plaisir est immédiat, et surtout on peut s’arrêter quand on veut! Les parties s’enchainent rapidement et chaque course ne durant qu’environ 5 minutes, c’est vraiment un atout qui permet à tout le monde d’en profiter. Sans parler bien sûr du multijoueur en local de 2 à 4 joueurs, qui reste toujours aussi sympa si on a quelques potes avec qui le partager.

Mon impression

Excellent
La réponse est oui : Mario Kart 8 est un incontournable de la Wii U, pour peu qu’on ne soit pas allergique aux jeux de course. Même si les nouveautés ne sont pas forcément au rendez-vous, ce premier épisode en HD bénéficie juste d’une finition exemplaire et d’une efficacité à toute épreuve. On peut y jouer souvent, comme espacer largement ses parties tout en prenant un plaisir incontestable. MK8 est un des jeux qui auront fait décoller la Wii U cette année, et c’est mérité.