26th Nov2012

Wii U la mal nommée

by Alphajet

La campagne publicitaire de Nintendo pour lancer sa nouvelle console en Europe a commencé assez tard, ce qui n’a pas manqué de surprendre beaucoup de monde. C’est donc depuis moins d’un mois, parmi le gavage crânien monumental mais désormais habituel de la période pré-Noëlique, que tout un chacun découvre le nouveau bébé d’un blanc immaculé (ou d’un noir poussiérigène au choix). Ce qui ne m’avait pas frappé au début, c’est mon entourage qui me l’a fait sauter aux yeux.

Je me suis rendu compte que Nintendo avait fait la même « erreur » pour ses deux dernières consoles en date, cette Wii U donc et la 3DS. Comme d’habitude depuis la Wii, les différentes pubs mettent tout particulièrement le joueur en scène, la convivialité des séquences de jeu à plusieurs, et les nouveautés de gameplay que permet le gamepad avec son écran. D’ailleurs, soit dit en passant, l’originalité du gameplay asymétrique n’est pas réellement bien expliquée dans les spots TV. En tout cas, je suis à peu près certain que la plupart des parents qui vont se poser la question d’acheter la console pour une livraison sous le sapin n’ont pas complètement saisi le concept.

Comme à l’E3, c’est plutôt Zombie U qui tire son épingle du jeu, alors que les passages sur NintendoLand ou New Super Mario Bros Wii U restent finalement trop classiques. Honnêtement, le coup d’avoir un deuxième joueur qui crée des plateformes pour le premier, ça me rappelle vaguement l’inintérêt de jouer à Super Mario Galaxy à deux pour collecter des fragments d’étoile. Et ce manque de clarté… il est juste sublimé par le choix d’un nom passablement mal choisi. En voulant innover tout en conservant un héritage de l’immense succès de la Wii (qui faut-il le rappeler est la plus vendue de la génération actuelle), Nintendo a choisi de conserver « une marque »: Wii.

Or, c’est un choix à double tranchant, car cet héritage est lourd de conséquences. J’étais surpris au début quand mes ami(e)s m’ont demandé ce qu’était la Wii U. Un truc qui se branche sur la Wii? Une sorte de mise à jour? Une tablette pour la Wii ? Est-ce qu’on peut garder sa console? Loin d’être naïves, ces questions prouvent qu’à force de mettre en avant telle ou telle fonctionnalité, Nintendo en oublie qu’il sort une véritable nouvelle console! NES, Super Nintendo, Gameboy, Nintendo 64, Gamecube, autant de noms qui ont fièrement construit l’Histoire de la marque japonaise… et celle du jeu vidéo.

Mais quand la 3DS est sortie, le grand public n’y a vu que la dernière venue d’une gamme composée de la DS, DS Lite, DS XL, DSi. Une simple mise à jour avec un écran 3D, finalement pas si révolutionnaire. Le nouveau stick analogique ou la puissance largement revue à la hausse sont complètement passés inaperçus au point qu’elle n’est pas restée dans l’esprit des gens comme une nouvelle console. C’est exactement la route que suit la Wii U, avec sa promotion trop proche de celle de sa grande soeur.

A force de matraquer son originalité, Nintendo fait l’erreur de négliger l’effet nouveauté. Attention, je ne dis pas que je n’approuve pas cette politique qui ne mise pas tout sur des graphismes bandants et une puissance à faire chialer des supercalculateurs de la NASA  (cf PS3). En revanche, ne pas en parler du tout est à mon avis préjudiciable pour marquer sa différence. On ne voit quasiment pas la console en elle même, planquée derrière sa « tablette »,  on ne se rend pas compte que la résolution est désormais HD… A côté de ça, Sony n’hésitera certainement pas à coller un 4 derrière son célèbre PlayStation, et Microsoft fera surement dans la même veine.

Bref, même « Wii 2 » ou « New Wii » aurait moins fait de mal à l’image de cette nouvelle console, à défaut d’être original…