30th Nov2011

Réalité diminuée

by Alphajet

Exemple typique de ce qui est proposé : un mini-monde qui semble s'animer dans nos mains

Ces derniers temps, on entend forcément beaucoup parler de la PS Vita. Elle débarque peu avant Noël au Japon, et en Février dans nos contrées européennes, ça je pense que vous le saviez déjà. Mais je suis récemment tombé sur cette nouvelle possibilité de la PS Vita de faire de la réalité augmentée (voir la vidéo en bas). Loin de moi l’idée de vouloir critiquer le principe, j’ai plutôt un regard très positif à l’égard de cette technologie, mais il faut admettre qu’en matière de jeux vidéo… C’est naze. Non pas parce que c’est inimaginable de trouver du fun là dedans, mais parce que pour l’instant du côté des constructeurs, c’est créativité zéro.

C’est Nintendo qui a ouvert le bal en premier, avec ses cartes de réalité augmentée fournies avec la 3DS. J’ai été bluffé au départ, le rendu est vraiment très sympa. Mais c’est la première et la dernière fois que je les ai utilisées puisque Nintendo a laissé tout ça à l’état de concept pour l’instant. Du coup, on se retrouve avec une fonctionnalité mise en avant au lancement de la console qui fait gadget (une spécialité de Nintendo, il faut bien l’avouer). Et là Sony nous sort de son chapeau sa vision de la réalité augmentée. Est ce qu’on peut s’attendre à un vrai jeu qui mette l’environnement autour du joueur à contribution? Ou ne serait-ce qu’une application qui tire parti à la fois du tactile ou des capteurs gyroscopiques ET de cette foutue caméra? Non, que dalle, juste du très classique, même si la qualité de l’image impressionne… enfin dans ce teaser en tout cas. Mais au final on n’est pas très loin d’un jeu Chocapic

Je ne sais pas, je suis peut être le seul à ne voir qu’un argument commercialo-marketing dans tout ça, mais il faudra me montrer que Sony comme Nintendo sont capables de pondre autre chose qu’une démo technologique. J’ai l’impression qu’avec la concurrence des téléphones portables et leur puissance accrue tous les 3 mois, les deux grands constructeurs flippent à mort et cherchent à convaincre que leurs bébés ne sont pas has-been. Au point d’entendre des rumeurs assez étranges, comme ces 25% de puissance supplémentaire débrayables sur la 3DS (vont ils inventer le DLC matériel??). Je préfèrerais qu’ils laissent des développeurs indépendants laisser libre court à leurs expériences, en créant des applications gratuites et librement distribuées, comme ça a pu être fait avec Kinect même si c’était un détournement à la base. Mais si aujourd’hui Microsoft encourage ces pratiques, c’est bien qu’elles motivent la découverte d’expériences de jeu positives. Kinect n’a pas encore révélé tout son potentiel, et clairement, ni la 3DS ni la Vita n’ont pour l’instant dégainé les cartes qui leur permettraient de se démarquer.