09th Oct2011

A la reconquête de Battlefield 3

by Alphajet

Une petite balade en jet à mettre avec la musique de Top Gun à fond!

Oui je sais, je vous ai déjà parlé de la beta de Battlefield 3 il y a quelques jours. Mais étant donné que la carte « Opération Métro » était uniquement jouable sans véhicules. Du coup ça m’a effectivement permis de me faire une idée du gameplay de soldat, mais pas sur ce qui a fait la notoriété de Battlefield : un champ de batailles étendu avec des avions, chars et autres jeeps. Ce week end, il a donc été possible de tester une nouvelle carte en mode conquête « Caspian Border« .

Avant tout, je voudrais signaler que j’ai très peu joué à Battlefield 2, beaucoup plus à Battlefield 1942. Du coup, j’étais assez novice du maniement des véhicules modernes dans un BF, alors je me suis dit que c’était une bonne  raison d’essayer! Je me suis donc reconnecté via cette maudite interface web Battlelog et j’ai presque commencé à m’y faire, c’est dire! Et là, on expérimente une toute autre vision du jeu : 64 joueurs (en tout cas sur PC) dans un espace qui parait immense. Oh bien sûr, les bords du terrain sont toujours là, mais on n’a pas l’impression de se retrouver sur un gros rectangle. On traverse des zones construites, un poste frontière, une forêt, un cours d’eau, une colline surmontée d’une antenne… Ca fait toujours un peu factice parce que c’est concentré, mais c’est quand même crédible, et j’ai cette fois mieux ressenti les ambiances sonores, entre les hélicoptères qui survolent à basse altitude, une mitrailleuse lourde qui canarde au loin et le bruissement des feuilles dans la forêt.

Bon, j’avais pour objectif de vous parler des véhicules, alors ça donne quoi? Ben ça reste du Battlefield évidemment, donc un comportement assez simple à prendre en main, mais suffisamment technique pour requérir du temps à les maitriser. Les jeeps et les tanks sont les plus faciles à conduire, bien que dans le cas des chars, il faille toujours gérer indépendamment la direction et le tir au canon. J’ai testé pour la première fois avec mon pad Xbox360 et bon… disons que je n’ai pas été lumineux! Côté aérien, on retrouve les hélicoptères et les jets. Le pilotage est déjà plus complexe, et à mon avis, on gagne à jouer au joystick.

Reste que cette grande map était franchement agréable, et si la version finale – en plus de corriger les bugs – permet de mieux gérer les escouades, pour jouer avec ses potes notamment, Battlefield 3 pourrait se révéler être un excellent jeu coopératif. Je garde toutefois mon bémol sur l’aspect casual : les joueurs acharnés me semblent avoir un net avantage en termes d’équipement par rapport aux autres. Et la course aux heures de jeu n’est clairement pas dans mes objectifs…