04th Nov2011

8 conseils pour la Wii U

by Alphajet

Allez courage Reggie, 2012 ne peut pas être pire que 2011! (on l'espère en tout cas)

Dans l’actualité Nintendo en ce moment, on parle principalement des pertes récemment annoncées par la société. Mais ça serait vraiment dommage de s’arrêter à ça. D’ailleurs Sony vient également d’annoncer des résultats financiers pas terribles, preuve que la crise mondiale ne s’attaque pas qu’aux plombiers! Il y a donc Super Mario Land 3D et Mario Kart 7 qui sortiront prochainement sur une 3DS qui se vend de mieux en mieux. Noël approche et je pense que la petite console portable se vendra bien en cette fin d’année. Mais 2012 marquera (probablement) l’arrivée de la Wii U, pour venir remplacer à point nommé une Wii qui commence sérieusement à s’épuiser. Et pour lui garantir une carrière qui démarre bien, pourquoi ne pas gommer les défauts de sa devancière?

1 – Meilleure expérience Internet : la Wiimote est probablement l’accessoire console le plus adapté à l’utilisation d’internet (hormis le clavier bien sûr). Pourtant, malgré un navigateur Opera Wii plutôt bien foutu, la Wii a un peu raté le coche. De véritables applications, comme c’est la mode en ce moment sur les TV connectées pourraient donner un vrai coup de polish à la Wii U, et réellement la faire basculer dans l’ère Internet. Plus généralement, pour retrouver sa place au coeur du salon, la console se doit d’être de suivre un minimum les tendances du moment.

2 – Supprimer les codes ami : les brûler même ! Pour une console connectée, la Wii a montré l’exemple à ne pas suivre… Ces codes imbitables n’ont jamais convaincu personne : comment voulez vous vous souvenir de cette série de 12 chiffres?? C’est complètement obscur et il n’y a même pas d’annuaire? Vraiment une idée pourrie que Nintendo doit absolument revoir pour proposer ENFIN une vraie plateforme multijoueur unifiée!

3 –  Toujours dans le registre online, je n’ai jamais trop aimé le Wii Shop. Trop vide au départ, sûrement pas assez mis en valeur, et avec parfois des prix excessifs pour des remakes de jeux anciens. Pour Nintendo qui est pourtant un as du gameplay hyper précis, est ce si difficile de trouver un ergonome doué pour remettre un vrai coup de neuf dans le futur magasin en ligne?

4 – Laisser tomber le système d’étoiles : alors on a le Club Nintendo dans lequel on cumule des étoiles, qu’on peut échanger contre des Wii Points, qui eux mêmes représentent un certain nombre d’Euros … Non mais on marche sur la tête? Si commercialement parlant, le fait d’instaurer un système de points est compréhensible (il atténue la prise de conscience du prix réel d’un jeu, le montant parait moins concret en points), de grâce, ne mettez qu’un seul système au moins!

5 – Arrêter la politique du 100% casual. Vous savez bien que je n’ai rien contre le « casual » gaming, forcément. Mais axer toute la communication de la console et donc des jeux autour de ça n’a pas toujours payé. Passé les 3 premières années d’exploitation, ce sont les mêmes jeux qui ont fini par se répéter inlassablement sans vraiment innover (12 Lapins Crétins, 36 jeux de sport et de fitness…). Et les joueurs plus chevronnés ont fini par laisser la Wii de côté, malgré certains excellents titres qu’elle a connu.

6 – Repenser les chaînes Wii. Idée vraiment sous exploitée par Nintendo, les multiples écrans de chaines que je pensais se voir remplir au fil des mises à jour sont restés désespérément vides. Passé la découverte initiale de la place Mii ou des votes… Bof bof! Nintendo doit apprendre à mieux communiquer PAR sa console, proposer plus de dynamisme, comme Steam sait le faire sur PC avec des jeux gratuits pendant un week end, ou des évènements promotionnels.

7 – Des bonnes batteries. Même si des dizaines de constructeurs tiers l’ont fait depuis pour la Wii, ça serait bien d’avoir d’emblée un moyen de recharger ses manettes sans avoir à sortir des piles, les charger, puis les remettre dans la manette. Surtout que vu la taille de la tablette/pad et son écran, il vaudra mieux assurer de ce côté là! Une autonomie faiblarde et ça ferait clairement tâche au lancement.

8 – Compatibilité et rétro-compatibilité. Si les périphériques Wii semblent d’ores et déjà tous supportés, ce n’est apparemment pas le cas de la Gamecube… Un peu dommage quand on sait que ce bridage est probablement juste logiciel. D’autre part, avec le temps j’ai appris à détester l’inébranlable aptitude de Nintendo à faire du format propriétaire. Ports propriétaires, formats propriétaires, lecteurs propriétaires, pfff… De toute façon, la Wii a fini par être crackée alors que la PS3 avec ses ports USB2 et son lecteur Blu-Ray a très largement mieux résisté. Imposer des non-standards, c’est finalement prendre le problème à l’envers : faire chier la masse pour emmerder un peu plus les quelques hackers… Pendant ce temps, la console reste une brique à poussière alors que ses concurrentes servent de plateforme multimédia.