06th Juil2011

Fausse bonne idée

by Alphajet

Un bon shoryuken dans la tronche de capcom pour leur faire oublier leur sauvegarde unique?

C’est Capcom qui nous en a sorti une bien belle ; vous en avez probablement entendu parler ces derniers jours. Je l’abordais dans mon article d’hier sur le Free 2 Play, les éditeurs cherchent de plus en plus à se blinder contre la vente de jeux d’occasion. Et de cette croisade découle une course à l’armement qui devient de plus en plus ridicule.

Aujourd’hui donc, Resident Evil Mercenaries 3D qui sort actuellement sur 3DS se voit défiguré par un stupide système de sauvegarde. Pour ceux qui auraient réellement envie de l’acheter, ils se retrouveront avec un seul slot de sauvegarde. Le problème, c’est qu’il ne peut pas être réinitialisé. En d’autres termes, Capcom vient d’inventer le jeu vidéo jetable : une fois terminé, on ne peut pas recommencer de partie. Non, non, Mr Capcom, c’est pas avec ça que tu remporteras le concours Lépine…

Nombre de jeux des années 80-90 ne proposaient même pas de système de sauvegarde. Et chaque nouvelle partie recommençait de zéro! Aujourd’hui je ne supporterais plus ce système, mais l’inverse est complètement castrateur. Imaginez un jeu comme Deus Ex qui cherche justement à proposer au joueur d’explorer des voies, des scénarios différents d’une partie à une autre. Pensez à Fallout ou Mass Effect équipés du même système. Par rapport au cinéma, le jeu vidéo a cet atout de permettre l’interactivité et de réagir différemment d’un joueur à l’autre dans la même situation. Généraliser ce système revient à tuer une partie de la créativité, et de l’originalité des scenarii. Sans parler de la rejouabilité qui devient quasi nulle.

Quelque soit la qualité du jeu, désolé mais très peu pour moi. Il y a certainement d’autres méthodes moins castratrices pour que les éditeurs souffrent moins de la vente de jeux d’occasion (pour autant qu’ils en souffrent réellement). Heureusement, Capcom a décidé de ne plus utiliser ce système de sauvegarde à l’avenir. J’espère que l’idée restera définitivement enterrée, mais malheureusement il semble que d’autres aient déjà suivi l’exemple…