10th Mai2011

Et si on créait un Portal entre casual et hardcore?

by Alphajet

Mon magnifique photomontage en carton

En regardant ce détournement de Kinect pour jouer à Portal 2, je me suis dit « encore une belle démonstration, mais pas applicable en pratique ». Et puis je me suis subitement rendu compte que le jeu sortait sur toutes les plateformes (bon hormis les consoles portables of course) sauf … la Wii. Alors je sais, elle est catégorisée casual, jeux faciles, lapins crétins et compagnie… Mais pourtant je suis tombé sur des threads de forums où la question de ce portage était posée et ça s’est très vite soldé en troll sur la débilité de cette idée. Néanmoins certains soutenaient l’avis contraire.

Et j’en fais partie! Comme je l’ai déjà abordé il y a quelques temps, les périphériques comme Kinect ou le PS Move, et donc la Wii sont sous-exploités. Du moins hors du cadre des party games et autres jeux de fitness ou de danse. Mais à y réfléchir, je ne vois presque pas de meilleur moyen d’immersion que me servir de ma Wiimote pour lancer des portails. Pourquoi Valve n’y a pas plus mûrement réfléchi? Honnêtement, si Portal 2 est jouable avec un gamepad, il ne peut que l’être avec un périphérique de pointage autrement plus précis (avec le Wii Motion Plus). En plus, peu de boutons sont nécessaires : portail bleu, portail orange, sauter, se déplacer…

Alors pourquoi ils ne l’ont pas fait? Pas assez de puissance? Pas forcément, je pense que le Source Engine aurait pu être adapté, avec quelques concessions. Et si vraiment les limitations techniques avaient écarté le choix de la Wii, les développeurs auraient pu faire le choix du PS Move puisqu’on sait que le jeu était prévu depuis longtemps sur PS3. C’est probablement une combinaison de tout ça. D’une part, la réputation trop casual de la Wii, Valve craignant probablement trop d’investissement pour trop peu de public. D’autre part, le PS Move est sorti bien trop tard en 2010 pour avoir laissé suffisamment de temps pour adapter le jeu. Et Valve n’est pas du genre à bâcler la sortie de ses hits.

Alors qu’est ce qu’il reste? Ben l’immense succès de Portal 2, ce qui est déjà une très belle récompense vu l’intelligence du jeu, de ses mécaniques et de son scénario. Mais pour moi, il restera aussi ce petit regret de ne pas avoir eu l’audace et les bollocks de tenter le coup sur Wii pour tordre le cou aux idées reçues. Un dommage collatéral de la communication entièrement axée sur le même type de produits formatés. Peut être que d’autres jeux montreront la voie, ou bien qui sait, peut être l’adaptation viendra t-elle l’année prochaine sur la nouvelle console de Nintendo? 😉